AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 15 Nov - 5:03

DING DONG~


Merci et ENFIN ! Les cours de la matinée s'achèvent enfin, j'ai crue que j'allais y rester sérieusement, surtout en français, le professeur peut-être d'un ennuis, mais horrible, on passent tout notre temps devant une nouvelle pour souligner les mots qu'on ne connaissait pas, les verbes conjugués etc... Si j'y pense, on est en troisième année et non au collège. Je suis démoralisée rien que d'y penser que cette après midi, on enchainent deux heures de maths. Décidément, avant Nemis, le lycée était un peu meilleur. M'enfin bon, il est midi cinq, je n'ai que une heure pour arriver en premier au réfectoire et m'acheter un truc à se mettre dans le ventre et courir chercher un endroit où on me dérangerait pas. Je fais mon sac en quelques secondes et part le premier de la classe tout en saluant le professeur avec un sourire plutôt... narquois. J'arrive vers le réfectoire et qu'est ce que ce bordel ? La queue est extrêmement longue, elle traverse même le hall et les couloirs et pire, elle n'en termine pas, je ne vois même pas le bout. En dirait que je vais devoir encore une fois me priver de repas. La seule chose que j'ai dans le sac c'est encore des gâteaux "Pocky" à la saveur fraise qu'Estelle m'a donné avant mon départ pour Nemis. Et dire qu'elle se plaint que je mange trop sucrée... Bon sang à force je vais devenir obèse et je vais aussi devoir doublé le temps de sport. Que de plaisir, donc, objectif numéro une faite, il ne me manque plus que rechercher un endroit tranquille pour manger mon "repas".

Je commence alors à courir dans les couloirs pour chercher un endroit, la bibliothèque est fermé, il y a une réunion, toutes les salles de classes sont bondés d'élèves et d'ailleurs le réfectoire et le hall aussi. J'essaye donc de monter un peu plus haut que d'habitude, d'ailleurs cela sera la première fois que je monterais vers le toit, prions qu'il n'y pas grand monde, bon, les escaliers sont particulièrement fatigants et c'est que maintenant que j'arrive devant la porte qui mène au fameux toit, j'ouvre alors la lourde porte métallique, la première chose que je m'aperçoit, c'est que la brise était plutôt bonne voir très agréable, le terrain est grand et coup de chance ! il y a peu de personne, j'avance un peu et ferma la grande porte et m'approche de la grille de sécurité, je me penche un peu pour voir la vue de haut, c'est impressionnant, je me contente de regarder le paysage et d'ouvrir le paquet de gâteau et mettre un bâtonnet dans ma bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 15 Nov - 6:08

Ce matin, j’ai eu… J’ai eu quoi au fait ? Je ne m’en souviens plus trop… Enfin, la seule chose dont je me rappelle, c’est de mon professeur principal, fou furieux, qui criait dans toute la classe quelque chose… Je sais plus trop quoi… Je sais qu’il y avait « Shiragiku » , « dans la salle des professeurs », et « à l’heure du déjeuner » dans cette phrase. Mais qu’est-ce que j’ai fait ? Je suis pourtant sage moi. Ce matin, je n’ai rien fait… Je n’ai pas bavardé, je n’ai pas déranger le cours… Mais en même temps, je ne l’ai pas suivit. Plutôt que de souligner les mots de vocabulaire que je ne comprenais pas (il n’y en avait pas bien sûr), comme à l’école primaire (où je ne suis jamais allé vu que j’ai toujours suivit les cours à domicile dans ma ville natale), j’ai dormit… Pendant toute la matinée. Ca m’apprendra de passer la nuit à jouer les « Magiciennes ». Mais bon, la nuit dernière était amusante… Bien que je n’ai toujours pas vu un membre du Chess ou du Shell. Ces gens sont plus calmes que je ne le prévoyais. Cela fessait des semaines que je les provoquais chaque soir, mais toujours aucune réaction. Non seulement ils n’apparaissaient pas, mais en plus je m’endormais en cours à cause du manque de sommeil… Mais aussi sûrement à cause de ma sous-alimentation. Vu que j’ai dû emménager seule en ville ici, je dois faire la cuisine toute seule… Ce que je n’ai jamais aimé. C’est une perte de temps, un onigiri engloutit sur la route et puis voilà ! Tient ! Ca me fait penser que je n’ai pas fait mon bento ce matin… Ni tous les autres matins d’ailleurs. Tant pis, je mangerais ce soir. C’est ce que je me dis tout les jours.

La cloche a sonné la fin du cours, tous les élèves rangèrent leurs affaires et se pressèrent pour aller à la cantine. Moi, toujours à moitié endormie, traînait pour ramassait mes livres qui n’avaient servit que de décoration pendant toute la matinée, et pour réunir mes stylos qui n’avaient pas servit depuis hier. Je réussi finalement à ranger toute mes affaire dans mon sac en bandouillèrent noir, puis, somnolente, je trainais des pieds en baillant pour aller vers la salle des professeurs. D’après ce que j’ai comprit, et si je m’en souviens bien, le professeur m’avait convoqué. Néanmoins… Un tour rapide dans les toilettes pour me débarbouiller le visage et me réveiller un peu. J’arrivais alors dans la salle des professeurs, naturelle et propre. Quant à mon professeur… Il était à son bureau, furieux. Comme un agneau livré aux loups, je m’assise, sans défense, sur le tabouret devant lui.


« Shiragiku-san ! Pouvez-vous m’expliquez pourquoi vous dormez toujours pendant mon cours ? Et d’après les autres professeurs, mon cours n’est pas le seul. Vous vous endormez tous les matins ! »

Et voilà le sermon du professeur. Avec mon talent d’actrice, peu à peu, des larmes commencèrent à couler de mes yeux. Il est temps de jouer aux jeunes filles effrayé qui culpabilisent pour leurs fautes.

« Je… Je suis désolé, sensei… C’est que… C’est que je ne me suis vraiment pas habituée au système scolaire… Il y a tant de changement… Et mon père adoptif me met beaucoup de pression. Hier il a décidé de réduire mon argent de poche. Je… Je dois enchaîner les petits boulots pour payer mon loyer. Si je ne trouve pas suffisamment d’argent, mon propriétaire va m’expulser. Je vais me retrouver dans la rue… Et ça me fait peur. Je travaille beaucoup avec mes petits boulots qui me prennent une grande partie de la soirée. Mais j’ai toujours été une élève sérieuse, vous savez, alors… Je… Snif… J’étudie le reste de mon temps libres. J’apprends toujours mes leçons, je fais mes devoirs tous les jours, et j’ai de bonnes notes à mes examens… Alors… Snif… S’il vous plaît… Sensei… Soyez compréhensif. Je vous promets que cela ne se reproduira plus. Snif… Je… Je vais… »

« Ok ça va ça va. Arrêtez de pleurer, Shiragiku-chan. Séchez vos larmes… Oui oui je comprends… C’est vrai que cela doit être dur. »

Et voilà ! Un homme ne supporte pas de voir une jolie jeune fille pleuré, c’est connu ! Et puis, il valait mieux qu’il se radoucisse, j’étais sur le point de me mettre à genoux pour implorer sa pitié, et cela n’aurait pas fait bonne impression devant ses collègues.

« Mais n’oubliez pas de travailler dur à l’école aussi. J’espère bien que c’est la dernière fois que je vous convoque dans la salle des professeurs.»

« Oui, c’est promis… Snif… Merci, sensei… »

*Gagné !*

Je sors de la salle des professeurs en continuant de pleurnicher un peu. Puis je m’arrête plus loin dans le couloir. Ces profs sont vraiment facilement attendrissables ! Je n’ai pas de bento, mais je ne compte pas manger de toute façon. Alors je décidais de me balader un peu dans les couloirs, quand je rencontrai une de mes camarades de classe, une bonne amie, sur le chemin. Elle m’interpella et me tendit un bento.

« Tiens ! Kaori, prends mon bento. »
« Ah ? Euh… Merci… Mais… Et toi ? »
« J’ai fait un bento ce matin, mais je viens de voir qu’il y a du curry à la cafétéria. C’est mon plat préféré donc je préfère y aller. Et comme je sais que tu oublie tout le temps de faire ton déjeuner, je te laisse mon bento. ^_^ »
« Euh… Merci. »

Je pris la petite boîte à bento recouverte d’un tissu rose bonbon, qui me sembla bien rempli. Puisque j’ai un bento maintenant, autant le manger. Mais où ? Hum… Je n’aime pas manger dans la classe, il y a plein de monde et un bruit infernal. Le toit, si je me souviens bien, est assez calme à midi. Je commençais alors à monter les escaliers. Arrivé tout en haut du bâtiment, je découvris un magnifique toit-terrasse vide (enfin presque). Il y avait quelque autres élèves qui avaient eu eux aussi la merveilleuse idée de venir manger ici, et Dieu soit loué, ils n’étaient pas nombreux. Je me dénichai un coin tranquille en montant sur le toit surélevé au-dessus de l’escalier du bâtiment : il n’y avait personne. Tant mieux, encore plus de tranquillité pour moi. Je m’assis sur le bord du toit, de sorte à laisser mes jambes pendre en l’air : mauvaise idée. L’une de mes chaussures, mal mise, glissa de mon pied et tomba. Oups ! A en croire le bruit que ma chaussure fit en tombant, elle avait atterrit sur la tête de quelqu’un. Redoutant de savoir qui était la malheureuse victime, je baissais lentement la tête en ne regardant que d’un œil et en fermant l’autre. Faite que cela ne soit pas un prof… Ah !

- Ah ! Lucky ! ^_^

Ce n’est pas un prof, mais Luke ! Mon voisin et camarade de classe.


- Euh.. Je voulais dire Unlucky. Désolé, ma chaussure est tombé toute seule ^_^’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 15 Nov - 13:19

Sérieusement, l'air qu'on respire sur le toit, c'est vraiment pas mal du tout, voir même je suis à nouveau requinqué pour continuer les cours de cet après-midi, juste... que mon ventre ne va pas tenir quatre heures de cours avec le ventre vide, j'ai même tendance à tomber malade, et on a éducation physique, quoi comme sport ? Basket-ball, encore une fois un jeu de ballon, cette année on va entamer que des sport plutôt réservé aux garçons j'ai l'impression, hand-ball, basket, foot etc... même pas une activité avec des raquettes comme le tennis ou autre ? A moins que l'académie Nemis n'est même fichu d'acheter du bon matériel alors que les salles sont carrément décorés du plafond au sol ! M'enfin bon, j'aurais l'habitude de courir le ventre "plein", à moins qu'un gentilhomme veuille bien me partager son satané repas, mais vu que je suis guère apprécié ici, sa tombe mal Haha... Je continuais donc à manger le reste du paquet de Pocky juste qu'a que...

BAM !


Un truc particulièrement lourd et dur, ET il a fallu que cette chose tombe de ma tête, ah bravo, durant le choque, j'ai sans faire exprès lâché mon paquet de gâteau Pocky à peine commencer puisque j'étais trop dans les nuages mais j'ai pu sauver au moins UN bâtonnet, évidement il était dans ma main. Je ramasse la chose qui m'a touché, qu'est ce que c'était ? Une simple chaussure de fille, je lève la tête et qui je vois ? KAORI, KAORI SHIRAGIKU, Une simple camarade de classe, enfin ok elle habite aussi à côté de chez moi, une fille maladroite, et là c'est confirmé, je viens de recevoir une chaussure en cuir ! Cela fait mal, je commence à sentir qu'une bosse gonfle là, et on a éducation physique cet après midi ! Je vais devoir courir avec un mal de crâne et avec le ventre vide, chapeau bas Luke, t'es maudis par le grand et suprême Dieu juste parce qu'au début tu te plaignais toujours d'avoir une saleté de vie banal. Je mis ma main sur ma bosse et continuer à observer Kaori avec un air ennuyé et j'attendais sa justification pour m'avoir balancer sa fichue chaussure noire. La premier mot que j'ai entendu c'est quoi ? :

- Ah ! Luckyy !!

Coup de chance ?! Elle essayait de me viser avec sa chaussure en cuir ? Elle qui a toujours été une fille plutôt discrète et timide essaye de me tuer avec sa propre chaussure ?! Le monde tourne mal là. Kaori ravala soudainement ses mots et commence à changer son "lucky" en "Unlucky", sa chaussure était tombée toute seule, comme une grande, mais j'aimerais savoir pourquoi moi et pas un autre élève ? Être sur le toit était plutôt une mauvaise idée. Je mis le dernier pocky dans ma bouche et monta sur le toit surélevé, Kaori avait vraiment un visage d'ange là, on aurait presque cru qu'elle n'était pas coupable. Je lui lança la chaussure en espérant qu'elle saurait la rattraper.

- Sa fait mal tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 15 Nov - 20:13

Dans ma ville natale, j’avais déjà l’habitude de mentir à tout le monde en cachant ma véritable personnalité pour me faire passer pour une gentille fille… Mais depuis que j’étais à Nemis, mon quota de mensonge avait augmenté de 300%. En fait, je commençais même à ne plus distinguer du vrai du faux… Mais cette chaussure était vraiment vraiment tombée accidentellement ! Si si je vous l’assure ! Luke semblait vraiment mécontent. J’avais… Euh… Plutôt, la chaussure lui avait fait tomber son paquet de biscuits qui, d’après ce que j’ai pu constater, venait d’être ouvert. Oh ! Pauvres biscuits ! Ca nourrira les oiseaux ! Mais connaissant Luke, la perte de ce paquet de biscuits était presque synonyme de fin du monde. Oups ! Je ne l’ai pas fait express !

- Je suis vraiment désolé, Luke… Je n’ai pas fait attention, et ma chaussure a glissée de mon pied… Pour tomber.

Luke mit le biscuit rescapé qui avait survécu au massacre dans sa bouche, puis il me rejoignit sur le toit surélevé. S’il vous plaît, faite qu’il ne soit pas furieux, j’ai trop pleuré dans la salle des professeurs tout à l’heure, et je n’ai plus de larme en stock !

- Ca fait mal, tu sais...

- Désol…

Luke avait fini par monté l’échelle et me rejoindre. Je m’excusais une énième fois, mais avant que je n’aie terminé, soudain, il me lança ma chaussure. Peut-être qu’il pensait que je l’a rattraperais sans problème… Ou qu’il voulait se venger. En tout cas, je ne m’y attendais pas. Surprise, je fis jongler ma chaussure dans mes mains, incapable de la saisir pour de bon. Résultat ? La chaussure plana au dessus du vide, et en essayant de la rattrapé, je me suis penché en avant. Mauvaise idée : je me suis trop penché en avant, et par la force de gravité, je tombais avec la chaussure pour m’aplatir là où Luke « déjeunait » quelques secondes auparavant.

- Aie aie aie !

Je restais avachi sur le sol un moment. J’étais tombé tête la première, et j’aurais sûrement une énorme bosse sur la tête et des bleus partout. Heureusement, je sentis que je n’avais rien de bien grave, mes os étaient entiers, et je ne pense pas que j’aurais une hémorragie interne. Vive mes cours avec mon professeur de « survie » que je suivais dans ma ville natale. Si j’avais été une fille normale, la fille que je fais semblant d’être devant tout le monde, j’aurais eu besoin d’aller à l’infirmerie… Voir à l’hôpital. Je finis par me relevé, doucement en sentant la douleur parcourir tout mon corps puis s’estompe, je ramassai ma chaussure, et je retournais à ma place, sur le toit surélevé.

- Maintenant je sais ce que cela fait de recevoir un immeuble sur la tête… Et ce que ressent une chaussure lorsqu’elle tombe. La prochaine fois, j’essayerai d’évité cette souffrance à mes pauvres chaussures innocentes…

Je retournais m’asseoir à ma place, en fessant cette fois attention à ne pas laisser pendre mes pieds dans le vide. Je m’assise en tailleur près de mes affaires qui étaient resté bien à l’abri sur le toit surélevé. Je n’avais plus trop mal au corps, mais j’avais l’impression que ma tête avait servit à faire sonner toute les cloches de la Cathédrale de Notre Dame à Paris avant de faire un retour turbo à la vitesse lumière pour revenir sur mes épaules au Japon. Toujours sonné, je regardais un peu autour de moi pour faire passé cette impression de tournis. Ah ! Le paquet du bento qu’on m’avait offert reposait à moitié caché derrière mon sac. Je le pris et le tendis à Luke.

- Tiens, Lucky ! Pour remboursé ton repas que j’ai… Que ma chaussure a gâché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 15 Nov - 22:07

Ce n'est pas possible !! Je suis venu sur le toit juste pour pouvoir manger mon "déjeuner" de l'après midi tranquillement, juste un moment de repos, juste je voudrais passer une journée tranquille, Et en dirait que ce n'est pas le cas. Je viens de voir un beau euh non, un magnifique spectacle même, elle et peut-être moi a attirés la foule autour de nous, on aurait cru un duo de comique, je suis juste venue manger, rien d'autre, je suis maudis. J'entends déjà la foule pouffer de rire juste parce que j'essayais de rendre la chaussure de Kaori version base ball, résultats du score ? Home Run ! La jeune fille court rattraper la chaussure mais à quelques cm, elle n'arrive pas à intercepté l'objectif, la chaussure fit ensuite mit dans le OUT, Kaori Shiragiku essaye comme même de sauver la chaussure ettttttt... c'est un magnifique plongeon que nous montre Kaori vers l'étage inférieur du toit. Elle a comme même pu sauver sa chaussure. Revenons à la situation final Shall we ? La chute a était plutôt douloureuse mais bizarrement, elle n'avait pas trop trop de blessures. Mais je pense qu'elle a plutôt l'habitude de se blesser vue qu'elle est plutôt maladroite, je l'observais comme même du haut pour voir si elle n'as pas eu trop de dégâts durant sa "superbe" chute de la mort qui tue. Elle restait planté sur le sol pour pas trop longtemps, elle se leva avec quelques difficultés, ramassa l'objet de toute cette folie et part aller me rejoindre dans l'étage supérieur, les élèves étaient encore mort de rire, je me pencha alors vers la grille de sécurité et m'exclamai

- Faite attention de ne pas vous étouffer en mangeannt !


J'ai beau dire ça, je me suis presque étouffé avec mon dernier gâteau "pocky" tellement la scène de Kaori était impressionnante... Je me retourne et je voyais déjà Kaori me tendre une boite à Bento, bizarrement, elle n'avait jamais l'habitude de cuisiner, elle mangeait presque jamais en fait, elle me disait que ce bento était pour rembourser mon seul et unique paquet de gâteau, d'un côté cela faisait plaisir mais d'un côté, je n'aime pas prendre les repas des autres, mais je n'y peut rien, elle me doit quelque chose hein ? Je prit la boite, on part aller s'asseoir quelques part de vide, je commençais à dénouer le tissu décoré rose bonbon, j'ouvre la boite, il y avait tout un kit de nourriture, du riz, du poisson séché, quelques onigiri aux thons et des saucisses en forme de poulpe. Là, c'était plutôt chargé, moi qui fait plutôt attention à mon physique, je risque de prendre au moins 2kg en plus, et l'éducation physique ne suffirait pas pour me faire perdre tout cette graisse en trop. Je me tourna pour aller prendre les baguettes en bois, je les détache et commença à gouter la nourriture, verdict ? mauvais... On m'explique pourquoi tout le bento est... sucré ?! C'est un repas salé que je veux. J'essayais de ne pas faire une grimace pour ne pas lui blesser, en fait, je ne sais même pas si c'est elle qui a cuisiner. Je me forçais à manger juste qu'a que je m'aperçoit que la jeune fille avait plutôt l'air mal au point, je soupire un bon coup et je pris un morceau de nourriture avec les baguettes et lui tendait la nourriture.

- Mange, je vais pas tout finir tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 15 Nov - 22:50

Apparemment, j’avais vraiment amusé la galerie avec mon plongeon. La plupart, pour pas dit tous, des gens qui étaient dans les environs, pour pas dire carrément sur tout le toit, s’étaient mit à pouffé. Et moi je sortais mon sourire de maladroite gêné. La prochaine bombe que la Magicienne posera se retrouvera, comme pas coïncidence, chez les gens dont j’ai repéré le visage rougit par le rire. Mais ca peut arriver à tout le monde de tomber ! è_é Enfin euh… Tomber d’un étage, je ne sais pas. Luke avait lancé une réplique cinglante aux pouffeurs, mais je voyais bien qu’il avait lui-même faillit se tué avec son pocky.

Luke accepta le bento. Evidement, il n’y a pas beaucoup de garçon qui refuserait un bon bento préparé par amour par une jeune fille… Mais le truc, c’est que Luke ne savait pas qui avait fait le bento… Est-ce que je devrais préciser que c’est Aya-chan, de notre classe, qui me l’a donné… ? Mais si je dis ça, il va pensé que c’est parce que j’ai peur qu’il pense que c’est moi qui l’ai fait alors que c’est pas moi qui l’ai fait, mais si je dis pas et qu’il apprend plus tard que c’est Aya-chan qui l’ai fait il va pensé que je l’ai pas dit pour qu’il pense que c’est moi qu’il l’ai fait et que… Euh… Et que… Je me suis emmêlé les pinceaux ? De quoi on parlait déjà ? Je sais plus. Luke dénoue le tissue et ouvre la boîte à bento. Oooohh !! Que c’est joli ! Il y a plein d’aliment et c’est tout mignon. Dire qu’Aya-chan m’a donné ça pour pouvoir manger du curry à la cafétéria.



- Mange, je vais pas tout finir tout seul.

Oh ! Luke venait de me tendre une saucisse en forme de poulpe avec ses baguettes. C’est vrai qu’il y avait beaucoup dans le bento… Aya-chan avait toujours eu un gros appétit. Mais on avait sport cet après midi, et connaissant le prof de sport des garçons, ils allaient suer. Quant au groupe de filles, on allait avoir volley. Enfin, je dis « on », mais je ne m’y compte pas. Je suis dispensé de sport à l’année à cause de mon problème d’anémie, et le seul exercice physique que je vais faire, c’est filmer mes camarades de classe en glandant dans un coin. En clair, je n’avais pas besoin de faire le plein de calorie. En plus, Aya-chan n’avait prévu qu’une paire de baguette. Pas facile de nourrir deux bouches avec une paire de baguettes.

- Non merci. Je n’ai pas vraiment faim, et tu as sport cet après midi, alors que moi je vais encore rester à rien faire.

Soudain, je sentis quelque chose de chaud couler sur mon visage. C’est étrange… Je mis instinctivement ma main sur mon visage pour voir ce que c’était. Il y avait un mince filet de liquide. Je regardais ma main, le liquide était rouge. Tiens ? De la sauce tomate ? Je levais la tête vers en haut, pour interpeller les personnes qui étaient en haut.

- Hé ! Qui m’a arrosé avec de la sauce tomate ?

Idiote ! T’es sur le toit, à l’étage le plus haut ! En plus, tu es même sur le toit surélevé du toit ! Où vois-tu quelqu’un d’autre en haut ?

- Il n’y a personne…

Presque pétrifié, je réussi comme même à baissé la tête. Lentement, je glisse de nouveau ma main sur mon visage, et je remonte à la source de ce mince filet de liquide rouge. Sur le haut de mon front, caché par mes cheveux noirs, je sentis une légère plaie du bout des doigts. Elle était petite, mais les blessures à l tête saignent naturellement beaucoup. Ce n’est que lorsque mes doigts touchèrent la plaie que les informations montèrent enfin à mon cerveau. Automatiquement, la sensation de douleur se fit sentir. Je savais que cette douleur que je sentis brusquement était plus dû à la surprise et à la panique qu’à la blessure physique, mais j’étais trop affolé pour avoir l’esprit clair.

- Ah ! Ca fait mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 15 Nov - 23:32

Euh... c'est une blague ? Kaori vient juste de me répondre qu'elle n'a pas bien faim, je vais devoir me trimbaler un repas ultra sucrée comme repas du midi ? Je continuais à me forcer à manger le riz, c'était la nourriture la moins sucrée, je n'aimerais vraiment pas que Kaori voyait ma tête, sa serait un peu méchant de lui dire que son plateau repas est... succulent à en mourir. Si je continue à manger tout son plateau repas, je pense que au lieu d'être en éducation sportive, je vais rester juste qu'a la fin de ma vie sur un lit. Ou pire, je serais très prochainement diabétique, je serais privé de Pocky juste qu'au restant de ma vie, et ça je ne l'accepterais guère, ma petite amie va encore se faire des idées... Et rien que d'y penser cela m'effraie. J'en ai des frissons hinhin... La dernière fois que j'ai refusé son paquet de pocky, Estelle a faillit me faire la tête pendant tout la journée, Stuborn just like always. Têtue, têtue, têtue, je me suis jamais posé cette question, pourquoi toutes les filles sont têtues ? Elles laissent tout les malheurs aux garçon, en exemple, je suis là moi. Avant Nemis c'était Estelle et maintenant je dois supporter la cuisine de Kaori ? Mais comme je suis bien gentil et ne veut pas la blesser je me force je me force, et je suis arrivé en record top chrono à la moitié du repas, je ferais mieux d'arrêter, je posa alors la paire de baguettes et ferma la boite, plus le tissu rose, aussi c'est une logique, quand je n'aime pas, je ne mange pas, quand c'est délicieux je mange, logique logique. Je leva la tête pour dire que j'avais le ventre plein et la remercier du repas et... un liquide rouge avait l'air de couler sur le visage de Kaori, elle s'en est aussi rendue compte, c'est du sang ?! Houla, c'est sérieux là, elle commence à détraquer à cause de la perte de sang, elle a crue que le liquide rouge était de la sauce... tomate. Et même, elle essaye de chercher qui lui a renversé le liquide, c'est juste qu'a quelques secondes de réflexion qu'elle se rend compte que c'est du sang, SON sang. Elle s'écrit immédiatement que sa blessure était douloureuse, je sortis immédiatement un mouchoir de ma poche et le mit sur son front et le tins pendant un bon moment pour arrêter l'hémorragie, décidément, je suis vraiment maladroite moi aussi, je n'aurais peut-être pas du lui lancer la chaussure.

- Besoin d'aller à l'infirmerie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyLun 16 Nov - 0:51

Idiote idiote idiote ! C’est juste une petite égratignure ! C’est normal qu’une blessure à la tête fasse mal, mais ça ne tue personne lorsque la blessure en question est aussi petite. Enfin… Je crois. Luke, qui semblait bien moins paniqué que moi, sortit un mouchoir pour arrêter l’hémorragie. Un mouchoir blanc… Oh pauvre mouchoir ! Le sang est difficile à faire partir. En tout cas, l’hémorragie sembla s’arrêter au bout d’un moment, et l douleur disparu presque. Ce n’était que psychologie, mais ça surprend comme même de voir soudainement qu’on saigne !

- Besoin d'aller à l'infirmerie ?

L’infirmerie ? Ah non ! Horreur ! La dernière fois que j’y suis allé, c’était à cause d’un évanouissement. L’infirmière m’a fait la morale pendant des heures sur la nécessité de manger sainement et à tout les repas, et sur les jeunes filles de nos jours qui deviennent anorexique. Je ne suis pas anorexique ! Juste… Que j’oublie de manger… Pas ma faute si je trouve que c’est une perte de temps de s’asseoir tranquillement pour manger une assiette entière alors que je pourrais faire des choses plus intéressante à la place. Hors de question que j’aille de nouveau voir cette infirmière ! Cette fois ci, elle va sûrement me parler pendant des heures sur comme quoi je devrais faire plus attention et tout et tout…. Non. Si je devais aller la revoir, ça sera qu’en cas de mort imminente… Et à ce moment là, je pense même que j’irais plutôt à l’hôpital plutôt qu’à l’infirmerie. Je refuse directement !

- Non ! Pas besoin… C’est qu’une égratignure… C’est juste que j’étais surprise… Et puis j’ai des pansements dans mon sac. Il est… Euh…

Je saisis mon sac et entreprit les fouilles archéologique pour rechercher les pansements en question. Hum… Où est-ce que je l’ai mit ? Il était là pourtant la dernière fois que j’ai regardée... Ne trouvant pas les pansements dans les pochettes extérieurs, j’entrepris le dépouillement de mon sac en le vidant peu à peu et en sortant toute mes affaires chacun leur tour. Hum voyons… Mes livres de cours qui n’ont pas servis ce matin… Mon cahier plein de griffonnage et avec un dessin de chrysanthème que j’ai fait ce matin avant de m’endormir… Une boite contenant mes aiguilles d’acupuncture… Un sachet contenant les billes spéciales transparentes de la Magicienne que je garde toujours au cas où… Un thermos avec du thé de chrysanthème (mon thé préféré ♥️)… Une petite trousse lapin où je range mes stylos… Une boîte de bonbon à la fraise… Un agenda électronique… Mon portefeuille (vide de billet ou de pièce, mais qui protège soigneusement une carte gold de American Express et me photo d’enfance avec moi et ma jumelle)… Mon téléphone portable (rouge vif pour qu’il soit facilement repérable au cas où je le perds ^^’)… Mais où sont ses foutues pansements ? Ah ! Les voilà ! J’ai enfin trouvé ma petite trousse de secours… Enfin… Petite… Façon de parler. C’est même à se demander comment j’ai fait pour ne pas la trouver plus tôt vu qu’on a presque l’impression que la trousse de secours est plus grande que mon sac. Enfin bon… C’est plutôt une boîte de secours, blanc avec une croix rouge comme à la télé. Je l’ouvre, et à l’intérieur il y a tout le kit du docteur. Des compresses, des bandes, des épingles, du désinfectant, des pinces, du coton, des comprimés (contre la nausée, les maux de tête ou de ventre et contre la fatigue), du sirop pour la toux, de la pommade pour les bleues, des pansements pour les douleurs des muscles, et… Enfin, des pansements tout court, rouge avec des petits lapins blancs ♥️


- Trouvé ! ♥️ Tu vois, je disais bien que j’avais des pansements. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyLun 16 Nov - 23:33

Après ma demande chaleureuse pour l'accompagner juste qu'a l'infirmerie, la jeune fille eut un sacré, réflexe de reculer et refuse immédiatement ma demande... aah oui, je me suis rappelé qu'elle eut un sale quart d'heure avec l'infirmière pour une question de santé, tel que je la connais, c'est surement pour son manque de nutrition, à vrai dire, je l'aurais bien fait une morale de ma part, mais quand je crie sur une personne elle a tendance à... pleurer. Je ferais mieux de me taire pour un bon moment, la première chose à crier, c'est la blessure à la tête. Cela m'a tout l'air sérieux mais l'hémorragie avait l'air de se calmer. J'enlevais le mouchoir blanc, c'était blanc pur comme de la neige et là, j'aperçois une tache rouge sang dessus, plutôt péjorative ma phrase... Enfin bon, Kaori se mit à juste dire que ce n'est qu'une égratignure et elle a des pansements, elle tourna les yeux tout autour d'elle pour chercher son sac, elle le prit, l'ouvre et essaya de chercher ses fameux pansements, mais là, elle vient de me faire la visite de son sac, choses que je vois ? bon ses livres de cours, aucun problème, mais là je me demande comment elle fait pour mettre dans son sac, une boite de couture ? Elle qui n'était pas vraiment habile des mains, je ne savais pas qu'elle était capable de coudre, enfin bref il y avait aussi un petit sachet de bille transparente donc je n'ai aucune idée de ce que cela peut servir, un simple thermos, tout simplement sa trousse, son téléphone, son portefeuille TOUT les choses importantes sont dans son sac ?! En voyant de l'extérieur, son sac avait l'air tout à fait normal, pas remplit voir même léger comme une plume, mais en voyant tout ce bazar, j'ai changé d'avis... C'est même après quelques minutes plus tard qu'elle trouva ses pansements dans une TROUSSE A SECOURS ?! Cela tient dans son sac sa aussi ?! Elle ouvrit sa trousse, il y avait pratiquement tout ce qu'avait besoin un médecin pour se soigner, et cela ne m'étonne pas du tout, vue comment Kaori se comporte dans le vie de tout les jours, elle en aurait bien besoin. Et finalement , elle trouva enfin ses fichus pansements, ce minuscule bout de papier absorbant pour me faire perdre mon temps de repos. J'étais un peu mécontent, je n'ai pas pu manger ma boite de gâteau, j'ai le ventre plein de sucre et je n'ai pas vraiment eu de repos. Je pris immédiatement le pansement dans la main de Kaori, enleva le papier fin et le colla directement sur le front de Kaori. Je termine par me calmer en soupirant un bon coup, je me laissais aller et m'allongea sur le sol en béton.

- Essaye de faire attention la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyMar 17 Nov - 6:45

Oooohhh… Luke a l’air pas content… Apparemment, il doit commencer à en avoir marre de la Kaori naïve… Oh ça ne fait rien ! Moi je me suis déjà habitué à ses expressions mécontentes. On les oublie vite lorsqu’on connaît bien son côté protecteur. Enfin bon… Il va bien finir par s’habitué à la Kaori naïve, car il n’est pas prêt de voir la vrai Kaori… Enfin j’espère. Je ne sais toujours pas pourquoi il m’a si rapidement mit sous son aile, mais il vaut sûrement mieux qui continue à penser que je suis sans défense… Je ne veux même pas imaginer sa réaction s’il apprenait que je me balade la nuit en ville avec une petite robe de gothic lolita, un masque de carnaval, et des centaines d’aiguilles meurtrière (façon de parler) cachées dans mes mitaines. Luke me prit le pansement rouge des mains et me le plaça sur la plaie de ma tête avec un air mécontent, mais finit par se calmer. Quant à moi, je saisis la bouteille thermos qui était encore hors de mon sac, et je regardais mon reflet, assez flou, sur la surface métallique. On n’y voyait pas très bien mon visage, mais les traits du pansement étaient visibles.

- Hi hi hi ! Lapin ! ♥️

Ben quoi ? J’aime bien les lapins ! Je me souviens que lorsque j’étais encore à l’orphelinat, le terrain voisin était une petite ferme. Les autres enfants, moi et ma sœur, on y allait souvent pour jouer avec les animaux, et surtout avec une mignonne petite famille de lapin blanc. Les lapins sont mignons, doux, rigolos, gentils, et bon en ragoût ! Les propriétaires de la ferme nous offraient tous les vendredis un lapin, pour éviter une surpopulation de lapins, ceux-ci se multipliant un chou trop vite. Ainsi, tous les vendredis, au menu de l’orphelinat, on avait du ragoût de lapin. Je n’ai jamais comprit pourquoi les autres enfants étaient toujours écœurés au dîner du vendredi… Moi et ma sœur, on adorait le lapin : c’est mignon, gentil, et délicieux ! ♥️

- Essaye de faire attention la prochaine fois.

- D’accord ! Désolé, c’est parce que je suis trop bête ! ^w^

Avec un sourire naïf, je me donnais un petit coup sur la tête pour montrer ma bêtise, comme dans les anime. Mais attention ! Je ne suis pas si bête que ça ! Je me frappais la tête du bout des doigts du côté où je n’avais pas ma plaie ! Nanananerre ! Je ne suis pas si bête que ça !

- Ouch !

Enfaite t’es pire u_u Je ne me suis pas cogner volontairement sur ma plaie, mais, sans le savoir, sur une bosse qui venait tout juste de faire son apparition sur l’autre côté de ma tête… Heureusement, la douleur nouvelle à ma tête disparue très rapidement… Surtout lorsque je remarquais que Luke n’avait pas fini le bento que je lui avais proposé. Je l’avais vu plus tôt, mais je n’y avais pas vraiment fais attention.

- Ah ? Tu n’as pas fini ton bento ? Ce n’est pas bien de gaspiller !

Sans attendre la réponse, je pris la boîte recouverte du tissue rose bonbon… Bien sûr, pas comme un lion qui bondit sur sa proie… Disons plutôt une voleuse qui savoure en prenant son temps le trésor qui est à sa portée. On m’avait dit qu’Aya-chan était un cordon-bleu, mais je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de manger ses plats… Pas que c’est la première fois qu’elle me fait à manger… Au contraire, lorsqu’elle apprit que je passais la majorité de ma pause déjeuner à dormir plutôt qu’à manger, elle s’est donné pour objectif de me faire un bento à chaque fois qu’elle le pouvait et de venir cuisiner chez moi tout les soirs… Problèmes : 1, je finissais toujours on-ne-sait-comment par offrir le bento qu’on m’avait offert à quelqu’un d’autre… Kaori est une gentille fille qui se soucie de l’appétit des autres. 2, je lui avais donné une fausse carte pour venir chez moi, et la pauvre errait chaque soir en ville à la recherche de mon appartement, sans le trouver… Enfin bon, maintenant je pouvais enfin manger sa cuisine. Je pris un des petits onigiris qu’il y avait et j’en croquais une bouchée… Beurk ! Avant même que le riz n’ai touché mes papilles gustatives si fragile, je sentis l’affreux goût se répandre dans ma bouche. Je restais un moment, toujours avec l’onigiri à l’entré de ma bouche, le regard vide, pétrifié, et incapable de retiré cette horreur de mes lèvres. C’est normal que le riz soit aussi vinaigré dans cette région ?

- Kaori-chan ! Enfin je te trouve ! Tu étais là ? Alors il est bon mon bento ?

Soudain, Aya-chan, celle qui m’avait offert le bento contre une fille d’attente vers la cafétéria pour manger du curry, apparu en haut de l’échelle qui servait à monter vers le toit surélevé. Changement brusque d’expression. Je plaçais mes mains qui tenaient encore l’onigiri près de ma joue, comme dans les publicités où les actrices présentait un produit merveilleux qu’il fallait absolument acheter, un sourire radieux apparu sur mon visage, et mes yeux brillaient de bonheur.

- Ah ! Aya-chan ! C’est délicieux ! Un vrai régale ! Je n’ai jamais rien mangé d’aussi bon depuis longtemps C’est si bon que je mangerais la boîte et que j’en redemanderais ! ^^

Biiippp !!! Gros mensonge à l’horizon ! Je n’avais même pas avalé une seule bouché de ce bento, c’est Luke qui a réussi à faire cet exploit inhumain, et je ne supportais même pas le goût immonde qui s’était répandu dans ma bouche rien que par le contact physique de l’onigiri avec mes lèvres.

- Ah… Ben justement… Je voulais te parler du bento… Je te l’avais donné parce que je comptais manger le curry qu’il y avait à la cafétéria… Mais le temps que cela soit mon tour dans la file d’attente, il n’y avait plus de curry… Ca te va si on se partage mon bento ?

- D’accord ! Pas de problème ! Voilà ! J’ai déjà mangé une moitié, tu peux te régaler avec l’autre part ! Déguste ce merveilleux repas, je le partage volontiers avec une aussi bonne cuisinière que toi !

Sans attendre, je remis l’onigiri dans la boîte que je fermis, et je rendis le bento sans même renoué le tissue, en le mettant de force dans les mains d’Aya.

- Ah… Euh… C’est bon ?

- Oui, délicieux ! ^^

- Alors d’accord, je vais manger en classe et je vous laisse en amoureux.

- Oui c’est ça ! ^^

Ce n’est que lorsqu’Aya fini par descendre à l’étage inférieur du toit, alors que je lui fessais un signe de la main insistant pour lui dire au revoir, que je compris enfin ce que venais d’insinuer Aya. Je n’y avais pas fait attention sur le coup, trop occupé à vouloir faire partir Aya avec son immon… Son délicieux bento, mais là… Je regardais rapidement le toit surélevé, scannant du regard la surface de long en large comme si je m’attendais à trouver quelque chose. Mais l’évidence était là : il n’y avait personne sur le toit surélevé à part moi et Luke qui glandait en fessant bronzette au soleil.

- On n’est pas en AMOUREUX !!!!

Je criais en direction d’Aya-chan, mais trop tard, elle s’était déjà engouffrée dans la cage d’escalier, laissant entendre derrière elle l’écho de son rire. En fait, j’avais juste un peu plus attiré l’attention des autres élèves du toit… Et dire que Kaori Shiragiku est censé être une élève discrète. Mais c’est vrai quoi… Moi j’avais déjà Kazue, mon (ex-)petit ami… Oui c’est un ex, et alors ? C’est juste un détail qui prend pas plus de deux lettres de place à côté du mot le plus important. Tient ? Ca me fait penser à quelque chose… Sans prévenir, je me mis soudainement accroupie juste à côté de Luke. Le visage à quelque centimètre du sien, le regard insistant et l’expression très sérieuse. En un souffle, je demandais :

- Dis, Luke, est-ce que tu as une petite amie ?


[HRP: Oui oui, j'étais très inspiré pour embêter Luke XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyMar 17 Nov - 19:42

[ C'est bien méchant ça D:
M'enfin merci aussi j'étais plutôt à court d'inspiration mais là, j'ai le sentiment d'inspiration qui monte >=D ]

Sans me le rendre compte, s'allonger sur le sol du toit est plutôt pas mal, voir super. Il faisait chaud, le soleil était même devant mon visage, c'était chaud, j'avais l'impression d'être à la plage en train de bronzer, la dernière fois que j'ai bronzé à la plage ? C'était environ vers 11 ans, pendant un voyage scolaire à Belle-île en mer, situé vers la France si je me souviens bien, et je crois aussi que je venais à peine de rencontrer Estelle et les autres au collège. C'est aussi étonnant que je n'ai pas vraiment la peau bronzé, j'ai même la peau très pâle si je me l'aperçoit, j'essayerais de me brunir un peu plus tard lors de mes prochaines vacances. J'étais en mode tranquille, on a beau dire que la chaleur du soleil énerve les gens mais personnellement, c'est vraiment agréable, j'ai dans un état de béatitude, c'est rare que je me sens aussi détendu et heureux de vivre, mon corps était au repos, bien dans sa peau comme on le dit, et qu'est ce qu'il se passé autour de moi ? Juste Kaori qui me fait la morale et parle de gaspillage, un truc du genre, j'étais trop détendu pour écouter quoi ce soit. Elle prit la boite à Bento, enleva une nouvelle fois le tissu ornée rose bonbon, ouvra le couvercle marron et prit un... onigiri ?! Là, j'ai bien peur qu'elle va se rendre compte que sa cuisine est totalement immangeable, voir c'est du poison pour moi, j'ai crue qu'elle voulait me tuer, mais ce que je vois devant mes yeux, c'est un acte de suicide peut-être ?! Réaction de Kaori ? A peine posé ses lèvres sur le riz, elle avait directement un regard de zombie, je m'en doutais, même les onigiris doivent êtres dégoutants. D'un coup, la porte métallique qui accéder au escaliers d'en bas s'ouvrit directement, des bruits de pas commençaient à se rapprocher de notre direction, et surtout que la personne s'apprête à monter dans l'étage supérieur du toit. Je regardais vers les escaliers. C'était une fille que je connaissais pas, elle me fait rappeler à quelqu'un, elle est surement passée deux ou quatre fois dans mon champ de vision. Bon, comme je suis revenu sur Terre, il faudrait mieux écouter la conversation il y aurait surement quelques chose de bien intéressant à écouter, nan en fait, c'est de la curiosité, alors donc, Aya, elle s'appelle Aya, plutôt sympa comme prénom, je continuais à écouter le blablatage des filles juste qu'a que j'entendis les mots : "Alors il est bon MON BENTO ?". Oui trèèèèèès délicieux à en mourir, dire que j'avais cru que c'était la cuisine de Kaori, c'était celle de cette Aya, personnellement je le dirais en face mais je pense que Kaori le dirait à ma place, comme on est voisin elle me comprendrait parfaitement et elle aurait dit :

- Ah ! Aya-chan ! C’est délicieux ! Un vrai régale ! Je n’ai jamais rien mangée d’aussi bon depuis longtemps. C’est si bon que je mangerais la boîte et que j’en redemanderais !!

Qu-quoi ? C'était pas ça du tout... Elle plaisante ou ce sont les onigiris qui sont complètement détraqués à l'intérieur ?! Non, je parie que c'est encore une fois un mensonge, Elle n'a pratiquement rien mangé surtout que c'est moi qui a...

- D’accord ! Pas de problème ! Voilà ! J’ai déjà mangée une moitié, tu peux te régaler avec l’autre part ! Déguste ce merveilleux repas, je le partage volontiers avec une aussi bonne cuisinière que toi !

C'est moi qui m'ai forcé à manger son fichu repas empoisonné et cette mérite revient à Kaori ? N'empêche, faut toujours qu'on se serve de moi pour se faire croire bon ou autre du genre, mais bon, avec l'habitude je m'y connais en ça, et tel que je le connais Kaori n'est pas du genre à blesser les gens, elle a m'utiliser comme "motif". Un peu vexé, je m'arrête de les écouter et me met directement en mode béatitude. Et encore une fois, le soleil parvient à me calmer, c'est fou comment je me calme vite. Je suis un peu naïf hein. J'aurais jamais cru entendre ça de moi mais je suis naïf comme même. Ouais donc après quelques secondes, cette fameuse Aya est repartie en courant, Kaori était en train de se forcer à sourire hinhin... Et c'est que maintenant que j'ai toujours su que cette Aya avait un sacré caractère, toute les filles de cette académie ont un de ces caractère je vous jure, dans mon ancien lycée, quand je discutais avec les filles elles étaient toutes timides, donc du coup je comprendrais pourquoi je trainais chaque jour avec Estelle, une personne plutôt franche quoi. Mais Aya, elle, elle a un caractère... buté ! Elle a comme par hasard crier devant toute la foule le mot "amoureux", et comme elle a plutôt une voix puissante, mes pauvres tympans sont complètement bousillé, Le temps d'attendre que mes oreilles se calment, Kaori cria encore plus fort que Aya, d'habitude c'était une fille discrète et calme mais elle avait vraiment tout lâchée ! M'enfin bref, quelques instants après, le calme est revenue et je l'espère qu'il le rester juste qu'a la fin de la pause. J'étais toujours allongé sur le sol à profiter des rayons du soleil, et pour une dernière fois, il réussit à me calmer en quelques secondes. Et dans le côté de Kaori elle était venue à côté de moi et s'accroupit, j'ouvrais les yeux et je la vit en face de moi, avec... un regard étrange, celui là, je ne l'ai jamais vu, un visage neutre et sérieux s'était dessiné sur son regard. Je la fixais un bon moment, elle allait surement me poser une question comme genre "Je te gêne" un truc comme cela, elle termine toujours notre conversation avec cette phrase, l'habitude l'habitude.

- Dis, Luke, est-ce que tu as une petite amie ?

Hein ? c'était la première fois que j'entendais ce genre de réflexion de la part de Kaori ? Ah bon sang, cette Aya l'a influencée et maintenant elle se met à se poser sur ma situation amoureuse ? Rah, je vous jure, je croise cette fille... Elle ne perdra rien pour attendre. M'enfin bon, maintenant qu'elle m'ait posée cette question je doute si je dois cacher ma relation avec Estelle, cela fait comme même un bon bout de temps que je suis avec Kaori et je lui raconté tout mais pourquoi il a t-il fallu qu'elle me pose cela maintenant ? Surtout qu'elle a un de ces visages sérieux si je lui répond que j'en ai pas elle va tout faire pour que je lui réponde oui, de toute manière je n'ai pas vraiment aimé mentir, cela faisait parti de mes qualité et défauts. Un caractère neutre quoi. Mais avant de lui répondre, j'aimerais beaucoup savoir pourquoi elle me posait cette question, à...à vrai dire c'est assez gênant, je n'aime pas beaucoup parler de ce genre de choses et cela me gêne un peu, mais vraiment quand c'est gêné, c'est pas à moitié. Supportant pas de voir son visage "curieux de tout" J'essayerais de éviter de croiser son regard, il parait que si une personne mens, les pupilles de la personne change de direction un truc du genre, et comme je ne sais pas si c'est vraiment réel, faudrait mieux être prudent, je tourna la tête du côté inverse où il y avait Kaori et lui posa la fameuse question, Bon sang, sa me gêne tellement que je beuglé...

- Pou-pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 29 Nov - 14:17

[HRP: Désolé, c'est court... J'avais fait un long rp, mais mon ordi a bugué et effacé le rp... Du coup, assez décourager pour réécrire le rp que j'avais imaginé... Surtout que je l'ai un peu oublié ^^']


    - Pou-pourquoi cette question ?

    Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi faut-il que des gens répondent aux questions par des questions ? C’est énervant à la fin ! Bon… C’est vrai qu’il peut aussi m’arriver de répondre aux questions par des questions… Mais ce n’est pas bien de faire pareil que moi ! è_é Enfin bon… Si je demandais cela, c’était pour une raison très simple. Je relevais brusquement la tête pour que mon visage se retrouve à une distance acceptable de celui de Luke (je crois que je l’ai un peu trop surprit). Je pris un air boudeur et fit mine de réfléchir quelque seconde avant de retrouver mon sourire habituellement… Naïf.

    - Ben comme ça, si tu as une petite amie, on pourra faire un double-date. J’ai toujours voulue en faire un…

    Oui oui, drôle de rêve je l’avoue. Mais c’est vrai que j’ai toujours voulu faire un double-date, une sortie à quatre… Le problème c’est que je n’en ai pas vraiment eu l’occasions avec mon déménagement ici… Quant à ma ville natale… Impossible. Même pas la peine de l’imaginer avec les hommes de mon père (adoptif) qui me collent aux basques…

    - Quoi que… Mon petit ami n’aimerait pas… Mon ex-petit ami en fait… Mais c’est juste un détail.

    Oui, j’avais oublié ce détail. Kazue n’est plus mon petit ami… Je l’oublie tout le temps. Idiote ! C’est pourtant un détail qu’il ne faut pas oublier. Mais vu les circonstances où on s’est quitter… Et vu que je continue de le coller… Mais de toute façon, j’ai juste oublié le « ex », qui n’est qu’un détail. Kazue reste comme même mon ami, et comme il est d’assez petite taille comparé aux autres garçons, on peut dire qu’il est un ami petit. Or, petit ami et ami petit, c’est comme bonnet blanc et blanc bonnet… En clair, c’est pareil ! Enfin bon ! Pour l’instant, ce n’est pas ça le sujet. Si je continue à dérivé comme ça, on va changer de sujet, et il est hors de question que Lucky s’en sorte comme ça !

    - Hé ! Mais tu n’as pas répondu à ma question !

    C’est vrai ça ! Est-ce que Lucky a une petite amie… ? Si oui, je n’ai pas été mise au courant. Pourtant, si Luke avait une petite amie… Je le saurais… Non… ? S’il avait une petite amie au lycée, il irait la voir… Mais il passe son temps à se chercher des coins tranquilles pour rester seul. S’il avait une petite amie en dehors de l’académie, il irait sûrement la voir après les cours… Or on rentre chez nous ensemble, et je ne pense pas avoir vu une fille correspondante à la description d’une petite amie sur le chemin de retour… Sauf si Luke va la voir après que je sois rentrée chez moi… C’est vrai qu’après être arrivé chez nous, sauf dans le cas où on fait nos devoirs ensemble, on se voit plus jusqu’au petit matin… Surtout que la nuit, Kaori Shiragiku dort dans son lit, et la Magicienne fait exploser quelques petites bombes en ville. Hum… Faudrait peut-être que je fasse une filature pour découvrir ce que Luke fait après être rentré chez lui… Hum… Ou faudrait que j’arrête de m’incruster dans la vie privée des autres. Je viens de me rendre compte que c’est impolie de s’intéresser autant à la vie privée de quelqu’un d’autre, même si c’est celle d’un ami… C’est plutôt indiscret pour une fille discrète. Et ben tant pis… Mon père (adoptif) m’avait pourtant bien donné l’exemple… Ne jamais forcé quelqu’un à parler, sauf si c’est un ennemi qui possède des informations top secrète vitale à la réalisation d’un des projets du clan ou s’il s’agit d’un espion envoyé par son pire ennemie. Enfin bref. Après un instant de réflexion, j’ajoutais à Luke :

    - …Mais si tu ne veux pas en parler… Je comprendrais. C’est ta vie privée après tout… Cela ne me regarde pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 6 Déc - 1:12

[ Bon bah, je t'ai fait attendre environ une semaine juste parce que j'avais la flemme de lire, écrire, me connecter, et inventer. J'avais complètement oubliée que j'avais un ordi dans ma chambre et c'est que ce soir que je me souviens que tu attendais ma magnifique réponse, donc voila, post minable aussi ;_; ]

Pourquoi il a t-il fallu que Kao' me demande une question comme celle là ? Elle n'a "presque" jamais été curieuse, d'habitude elle cours dans tout les sens pour demander des renseignements aux autres avant de me le demander à moi même et là, c'est direct, non franchement quoi, je me trouve avec une question dont je n'ai pas envie de répondre, pour la simple raison c'est que j'essaye à tout prix d'oublier ma ancienne routine, le petit train train qui me disait à quelle heure je devais obligatoirement me lever le matin, manger le midi, travailler l'après midi, faire mes devoirs, dormir le soir à je ne sais quelle heure et tout le reste dont je n'ai pas envie de discuter, oui ok, bon, j'aime énormément ma petite amie Estelle, c'est une fille unique en son genre et qui est soudainement venu perturber par moment cette fichue routine et... ma personnalité de celui qui est déteste du lycée, n'ayant pas eu le temps de réfléchir à tout cela, je tourna un peu les yeux vers Kao' en priant qu'elle réponde à ma question, la seule chose à dire c'était qu'elle avait une tête... vexée ou boudeuse là, elle vient juste de me répondre qu'elle voulait juste faire une soit disant double date avec son petit ami, euh non, son EX-petit ami, pour elle le EX ne signifie rien pour elle rien qu'en écoutant le ton en prononçant ce mot. D'ailleurs, l'idée d'une double date pour moi serait la pire chose de toute ma vie, Estelle commencera à se douter de moi genre je suis ami avec toutes les filles de l'académie et autres genres, elle risquerait de piquer une crise de jalousie, me fera la tête et j'en passe, je refuse que toutes les autres filles profitent de la situation et rajoutent de l'huile pour que je casse avec elle, c'est plutôt hors de question ! D'ailleurs, Kao' est à côté de la plaque, je devrais l'expliquer pourquoi le fameux EX est rajouté après petit ami. Je me tourne complètement face à face de Kao' juste qu'a qu'elle se met à crier dans mes oreilles :

- Hé ! Mais tu n’as pas répondu à ma question !

J-justement, j'allais répondre mais enfin bon, elle se remet à faire sa tête qui ressemble d'ailleurs énormément à Estelle et se met à dire " si tu veux pas le dire ne le dis pas etc..." C'est la phrase typique de chez typique que dit tout le monde pour que la personne réponde à leurs question, arf quelle plaie. Je pris le bras de Kao' pour l'approcher un peu plus et je lui tire les joues sans trop forcer.

- Kao', d'abord oui j'ai une petite amie, le EX après le petit ami signifie que c'est fini, plus de relation amoureuse donc je suppose que la double date sera dans mille ans après que tu ais trouvé l'homme de ta vie, bien maintenant tu peux arrêter de faire cette tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 6 Déc - 22:18

Qu’est-ce qu’il fait ? Lucky me saisit le bras pour me rapprocher de lui, si soudainement que je failli sursauter et que mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Puis, lentement, il leva la main vers mon visage et… Me tira la joue… C’était si… Rien-à-voir-avec-ce-que-je-m’imaginais que je failli tomber à la renverse. Stupide Kaoru ! Tu lis trop de manga ! Quoi ? Mais non je m’imaginais rien du tout !

- Kao', d'abord oui j'ai une petite amie, le EX après le petit ami signifie que c'est fini, plus de relation amoureuse donc je suppose que la double date sera dans mille ans après que tu ais trouvé l'homme de ta vie, bien maintenant tu peux arrêter de faire cette tête ?

En premier lieu, lorsque j’entendis Lucky dire qu’il avait bien une petite amie, j’étais surprise et heureuse à la fois. Cela me soulageait un peu qu’il en ait une d’un côté, pour je ne sais quelle raison. Puis, en entendant la suite, avec sa morale sur les relations amoureuse… Mon sourire joyeux s’effaça. Enfin, lorsqu’il prévu ma prochaine relation amoureuse dans 1000 ans… Mon âme fit la descente aux enfers en chute libre, s’enfonçant à une vitesse folle dans les tréfonds des abysses… La tête complètement baissé, le regard dans le vide, les cheveux devant le visage comme dans un film d’horreur asiatique, et mon âme qui s’échappait de mon corps par la bouche… Luke venait de toucher le point qu’il ne fallait pas, le sujet tabou… C’est vrai qu’il avait raison… Enfin… Pas complètement…

- Le ex de petit ami… Il est avant le mot « petit ami », pas après. Sinon ça ferait petit ami-ex, et ça ne colle pas.

Voilà. A part cette erreur, il avait entièrement raison… Ce qui me poussa encore plus dans le tunnel des âmes en peine… C’est vrai que le ex de petit ami signifiait quelque chose… Je le savais… C’est juste que je n’aie pas envie de le savoir. Vraiment pas envie… Et puis pas la peine de prédire mon prochain petit ami à dans 1000 ans ! Toujours avec mon air de mort-vivante, la tête tellement baissé qu’il suffirait d’un coup de vent pour qu’elle se détache et roule sur le sol jusqu’à descendre le bâtiment en chute libre, mes long cheveux noir devant la tête qui rappelaient très facilement un certain film d’horreur, et la voix monotone et triste qui fessait penser au chant d’un fantôme en peine.

- C’est fini, mais ce n’était pas censé finir comme ça… Lorsqu’on ne connait pas, on n’a pas à dire qu’on aime… Kazue était celui qui me connaissait le plus au monde… Il ne me connaissait pas assez…

Lentement, je détachais la main de Luke qui m’avait saisi le bras. Je me levais péniblement sur mes deux jambes et je ramassais mon sac (alors que plus de la moitié de ce qu’il contenait gisait encore en dehors sur le sol. En un souffle, je murmurais :

- Je veux rentrer chez moi…

Et sans prévenir, je me retournais et courut pour descendre les escaliers… Problème. J’ai oublié que je me trouvais sur le toit surélevé, et que là, pour descendre, il n’y avait pas d’escalier mais une échelle. Résultat, pour la deuxième fois consécutive en moins d’une heure, je vis le sol du toit s’étaler sous moi, où j’allais moi-même m’étaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyLun 7 Déc - 15:44

[ BAF, j'avais pas remarqué le mot après et avant... o_o ]

Ah flute, le mot ex est avant et pas après petit ami, rah décidément je commence à perdre mes mots à cause de cette histoire d'amour et tout le brouhaha que fait les élèves en mangeant, riant et tout le reste. J'allais ravaler mes paroles juste qu'a que Kao' avait aussi remarquée que je me suis gouré de phrase, ah franchement c'est pas malin, dire que je lui faisais une petite morale il a fallu qu'elle me corrige soudainement. Après la correction de la phrase, le visage de Kao' s'est vite assombrie, ma... ma réplique de "sa prochaine relation aura lieu dans 1000 ans" la blessé ? Oui d'accord, rien que de penser cette phrase c'était un peu à la limite vexant et... à la fois cynique ? Hey mais nooon, il n'était pas question que je redevienne le l'ancien Luke, celui qui était le plus détesté du lycée, même rien que penser à ma ancienne vie je redeviens celui que j'étais et il était HORS DE QUESTION. Je me tourna vers Kao' tout en essayant de m'excuser et éviter de la faire pleurer puisque d'habitude c'est une fille très naïve et susceptible.

- Éc-Écou...

Woua, en dirait que j'ai pris trop de temps à réfléchir au lieu de regarder ce qu'il s'est passé, Kao' avait vraiment une tête à faire peur, je l'aurais décrite comme "Sadako" du film Ring, une personne effrayante avec des longs cheveux noirs qui recouvre toute la partie de son visage, c'est très ressemblant, d'ailleurs cette tête fait tellement peur que je commence deja à le regretter, j'aurais du me taire de tout façon, mais c'est elle qui m'avait forcé à le dire, sinon elle m'aurait fait la tête pendant environ des jours, ou pire des semaines et encore voir pire, des ans et j'en passe énormément là. Je vais réessayer de m'excuser mais Kao' m'a soudainement encore interrompu en répliquant à ma fameuse phrase qui tue, elle avait un ton triste, et la chose que j'ai pu comprendre, c'était qu'elle tenait énormément à son "petit ami-ex", c'était vrai que le jour le jour où elle m'avait racontée sa vie, le chapitre où elle discutait de lui elle avait un visage vraiment différent, c'était de la joie en personne quoi, et maintenant qu'elle en parle on aurait cru un fantôme, Sada- Euh non, Kao' enleva ma main de son épaule, se leva avec difficulté, en dirait que les douleurs de la dernière chute ne s'est pas encore dissipé, elle prit son sac alors que la moitié de ses affaires d'école sont encore sur le sol, elle murmura une phrase mais je n'entendais pratiquement rien, elle partit sans aucun mot, elle marchait vraiment bizarrement on avait l'impression qu'elle était soule tellement elle n'observait pas son champs de vision où elle m'étais ses pieds et en plus on est au second étage du toit elle risquait encore de tomber...

- HEY KAO' ATT-

Baf. Trop tard elle a encore fait un plongeon, rah bon sang, je me sauta de l'étage et couru vers Kao' je la relevais, là vraiment elle était dans un état vraiment pitoyable, et si j'y pense, toutes ces choses c'est moi qui les as causé, la chaussure, son petit ami et sa deuxième chute, je suis maudis. Et d'ailleurs sa blessure au front s'est encore une fois réouverte, je sortis mon mouchoir personnel et la nettoya le sang qui coulait tout en essayant de ne pas aggraver ses douleurs j'ai jamais vraiment était doué avec les filles, voilà une raison pourquoi je préfère rester dans un coin seul comme ça le bonheur et la paix restera dans cet internat, depuis mon arrivé j'ai bien l'impression que tout chamboule. Bon, la troisième fois que j'essaye de m'excuser et je n'espère pas être encore une fois interrompu, là je n'arrivais pas à distinguer mes sentiments, je suis à la fois un peu en colère car Kao' est bien sur trop imprudente elle aurait pu se tuer ou une fracture du crâne, et d'un côté j'étais inquiet à propos de ce que je lui avais dit.

- Franchement tu pouvais faire un peu plus attention. Sa fait mal ? Je suis vraiment désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyMar 8 Déc - 7:54

[HRP: Je sens qu'on va bien s'amuser maintenant XD]


Après ma mort, j’offrirais mon corps à la science… Pour que ces rats de labo découvrent comment mon corps arrive à survivre après deux chutes dans le vide. Le toit surélevé ne fessait que 2 mètres de hauteur… Mais tomber deux fois de deux mètres, c’était comme tomber de 4 mètres… Et ça fait mal. Ah ma tête ! Elle ne va pas supporter un deuxième coup sur le béton. Aie aie aie… J’entendis vaguement des voix autour de moi. De lointains gloussements, et une autre voix, plus proche, qui me parlait d’un air inquiet. Cette voix me semblait familière, mais, la tête trop sonné, mes pauvres neurones ne parvinrent pas à analyser les données que leur transmettaient mes oreilles. Je réussis tant bien que mal à me relever un peu pour m’asseoir en tailleur. Ensuite, il me fallu un effort surhumain pour faire bouger mes paupières et ouvrir mes yeux. Ah ce que ma tête me fait mal !! En premier lieu, je ne vis pas grand-chose, le soleil m’éblouissait comme si j’ouvrais les yeux pour la première fois. Peu à peu, je pu voir de nouveau, mais tout m’était encore très flou, et je ne distinguais aucun trait bien net. Ma tête ! Je passais la main endoloris lors de la chute sur ma tête, une grosse bosse s’était déjà formée sous mes doigts. Bon sang, que je suis maladroite ! Je commençais peu à peu à mieux distingué les formes. Une silhouette était tout près de moi, si près que je pouvais même le toucher. Je tendis la main vers la silhouette face à moi, et je pu facilement atteindre sin visage du bout des doigts. L’image fut plus nette, et je vis enfin qui était-ce.

- Kazue-kun !

J’écriais avec surprise le nom de mon ex-petit ami. C’était bien lui, je reconnaissais son visage entre mille, c’était Kazue ! Heureuse comme une gamine au matin de Noël, je tendis mes deux bras vers lui, puis je les entourais autour de son cou pour l’enlacé. En passant, je l’embrassais sur la joue pour lui dire
bonjour.


- Que fais-tu donc ici, Kazue-kun ? Toi aussi tu aime bien manger sur le toit ? Ca fait longtemps que je ne t’ai pas vu ! Qu’est-ce que…
Ouch !


Mauvaise idée de l’enlacé aussi soudainement. Après cette chute, mon corps me fit si mal que le simple fait d’enlacer quelqu’un aussi brusquement me fit souffrir de
partout. Aie aie aie ! Je devais avoir des bleus sur tout le corps après être tombé de ces deux mètres… Ah ! D’ailleurs, pourquoi étais-je tombé ? Je ne me souvenais pas d’avoir été si maladroite… Et qu’est-ce que je fessais sur le toit surélevé déjà ? Et quelle heure était-il ? Oh bof ! Tant pis ! Kazue était là ! ^w^ Mais j’avais vraiment mal maintenant. Avec lenteur, je réussis à écarter mes bras de Kazue. Et mince ! Non contente de souffrir le martyre, j’avais aussi déchiré une bonne partie de mon si joli uniforme à cause du frottement du tissu sur le sol. Je vais devoir m’acheter un autre uniforme T_T Les uniformes c’est chers… Surtout celui de Nemis…


Soudainement, je sentis un drôle de liquide couler le long de mon visage. Par reflexe, je me touchai immédiatement la joue avec ma main pour voir ce que c’était… Aie ! T_T Mouvement trop brusque, je me suis encore fait mal en bougeant trop rapidement… T_T Puis je regardai le liquide qui avait tâché mes doigts. C’était un liquide rougeâtre. Je levis automatiquement la tête vers en haut pour interpeler les gens qui se trouvé à l’étage supérieur.

- Hé ! Qui m’a arrosé avec de la saucetomate ?

Idiote ! T’es sur le toit du bâtiment le plus haut. Il y a personne plus haut que toi à par Dieu et Bouddha. Et ce n’est sûrement pas eux qui vont s’amuser à balancer du ketchup américain sur les petits mortels !

- Il n’y a personne… Ouch !

Je remis les doigts sur ma joue et tenta de remonté à la source de ce filet rouge qui s’arrêta sur mon front, caché sous mes cheveux. C’est bien ce que je pensais, c’est du sang. Vu le nombre de blessures que je devais avoir, que mon crâne sois ouvert ne me surprenait pas. En fait, autre chose m’avais surprise. A l’endroit exacte où devais se trouver la plaie sur mon front, il y avait une bonde de tissue mou déjà… Un pansement ? Bizarre, je ne me souviens pas mettre mis un pansement là…

Après quelque seconde à méditer sur la présence de ce pansement sur ma tête, je me rappelais que Kazue était juste en face de moi. Comment avais-je pu bien oublier sa présence ? Il avait l’air inquiet, et pour le rassuré, je sortis un jolie sourire ensoleillé, tout en gardant mes doigts sur la plaie de mon front. Puis, sur un air de plaisanterie, je dis :

- Ca ne doit pas être joli à voir…

Vraiment pas, surtout que le sang coulait à flot. Saigner, ce n’était vraiment pas bien pour moi… Surtout que je suis anémique… D’ailleurs, je sens ma tête qui tourne, et… Sans m’en rendre compte, je me retrouvais à moitié évanouie, la tête écroulé sur l’épaule de Kazue, et en ne manquant pas bien sûr de tâcher la jolie chemise blanche du jeune lycéen avec mon sang…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyMar 8 Déc - 23:22

[ Ton personnage me fait bien peur là XD ]

Qu'est ce que c'est vraiment pénible ça ! Le sang ne veut pas s'arrêter de couler goutte par goutte, du coup mon mouchoir qui était avant bien pur, bien blanc couleur lys, là je le retire un moment pour l'observer, constat ? il était beaucoup plus lourd à cause du sang aspirée par le tissu et c'est devenue du blanc lys à la couleur rouge... sang évidemment. Je profitais aussi pour presser le mouchoir et évacué tout le liquide rougeâtre dans un des trous d'égouts et je recommençais à appliquer le mouchoir du le front de Kao'. Pendant un bout de moment j'étais tellement occupé à soigner Kao', que je n'avais pas remarqué qu'elle avait deja ouvert les yeux, pour le moment je m'occupais plus de son front que de lui parler si tout allait bien, je parie que si j'ouvre ma bouche encore une fois je l'achèverais à coup de couteau, vaudrait mieux peut-être que je l'emmener à l'infirmerie cette fois ci, elle risque de s'évanouir si elle perd trop de sang, et ses chutes accompagnent aussi. Je tourna la tête vers elle juste qu'a qu'elle commença à crier le nom de son ancien petit ami, Haha je m'en doutais que je l'avais affecter non seulement physiquement, mais aussi morale, maintenant elle va vouloir le revoir ou elle pensera à lui jour et nuit, je ne faisais pas bien attention, j'étais encore trop concentrée sur sa blessure, je recommençais à presser mon mouchoir juste qu'a que je sentis deux bras autour de mon cou et sous le poids de Kao', j'étais basculer en avant en moins d'une seconde, sans ayant avoir eu le réflexe de tourner immédiatement ma tête, je ressentais une sensation de deja vu, K-Kao' posa ses lèvres froides contre ma joue, signification ? un b-bisou ?! Je me tourna sans hésité vers Kao' avec une tête bien surprise, toutes les choses que je lui ais dite l'ont blessé et elle m'embrasse ?! Bien évidemment j'aurais l'air bête puisqu'il y avait la marque de ses lèvres sur ma joue, le sang a très vite coulé et à aussi tâché ses lèvres donc...

- Que fais-tu donc ici, Kazue-kun ? Toi aussi tu aime bien manger sur le toit ? Ca fait longtemps que je ne t’ai pas vu ! Qu’est-ce que…
Ouch !


C'est moi où je suis complètement en train de délirer ? Kao' me prend pour son ex petit ami, Kazue, Je pense qu'il y a une large différence entre moi et lui, bon ok moi je ne le connais pas, je ne l'ai jamais vu mais elle s'est comme même différencier les autres. À moins que le choc lui a tellement fait perdre de sang qu'elle peut confondre n'importe qui et n'importe quoi. Ce... c'était pas bien grave, cela lui fera au moins quelques minutes de souvenirs avec lui, enfin, moi sa me dérange pas vraiment qu'elle me parle comme si j'étais son ex mais en dirait que c'est que aussi maintenant qu'elle se rend compte que son sang coulait à flot, par réflexe, je me remis à procéder le nettoyage de son visage, tandis que celle ci se mettait un peu de ses esprits. Je continuais je continuais, son sang ne voulait pas s'arrêter et probablement, je vais immédiatement l'amener à l'infirmerie sans discuter, tel que je la connait, elle risque de faire encore une crise, je regardais le visage de Kao' pour voir si elle était toujours un peu réveillée, la première chose qui a changé dans son visage, c'était qu'elle m'affichait un sourire, vraiment ce n'était pas un sourire normal, d'habitude je voyais chaque jour Kao' sourire juste qu'aux oreilles mais cette fois ci, son sourire était différent de ce que j'avais vue depuis notre rencontre, Haha, l'amour change bien en dirait.

- Ca ne doit pas être joli à voir…

Je pense que je ne devrais peut-être pas répondre mais d'un côté je devrais aussi la réveiller de son "rêve" amoureux, je n'aimerais pas du tout qu'elle soit déçue en voyant ma face à la place de son Kazue, n'importe qu'elle femme aurait cette déception si elle voyait un visage différent de ce qu'elle voyait. Je pense que je vais devoir répondre à sa phrase, pour nul raison, je n'arrivais pas vraiment à afficher un sourire, même si je me forçais, cela serait un sourire ironique et... nan pas trop mon truc. Pour le moment je me contente de finir de la nettoyer, juste qu'a que Kaori posa sa tête sur ... ma chemise blanche ?! Mon mouchoir et ma chemise étaient bien blanche et maintenant complètement taché par son sang, j'enlevai ma veste bleu pâle pour éviter qu'elle soit de même taché par Kao', je me leva un peu tout en la tenant par la hanche, mais comme la très chère malade avait presque du mal à tenir sur ses genoux, je devais obligatoirement la porter sur mon dos, je la plaçait sur mon dos, tient ses jambes et mit ses deux bras autour de mon cou, et comme le sang coulait encore un peu, mes cheveux noir/violâtre prenait aussi la magnifique couleur rouge sang, j'avançais dans la direction de la grande porte métallique, je m'arrêtais un moment, je devrais aussi la réveiller tout en répondant à sa dernière réplique.

- C'est même magnifique à voir Kao', aller assez je t'emmène à l'infirmerie sur place, pas d'objection ?

DRIIIING~~


Hein ?! En un mouvement rapide, je me tourna vers la grande horloge de la ville, on pouvait la voir en haut du toit, il est deja 13 heure ?! J-je...Kao' est carrément à moitié épuisée, je l'ai sur le dos, je dois l'emmener à l'infirmerie et me trouvé un autre uniforme de rechange, je ne vais pas rester pendant toute la journée avec une tenue taché de sang, tout le monde vont croire que j'ai commis un meurtre et les rumeurs vont encore circuler n'importe comment et... j'en passe. Il ne reste plus que un quart d'heure avant que les cours commence, je n'ai même pas aussi de tenue de sport pour l'éducation physique, rho eh bien, tant pis, je vais sécher les cours pour une fois, on me grondera un peu mais je vais m'y habituer, le seul truc à faire c'est de m'occuper de la petite Kao', je tourna la tête.

- Hey, cela ne te gêne pas si on sèche le cours de sport ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyVen 11 Déc - 10:46

[HRP: On fait comment? Il y a pas d'infirmerie ici O_O]


Alors que j’allais presque m’évanouir, je sentis soudain deux mains me saisir par les hanches. La sensation fut si soudaine que je me réveillai un peu en sursautant, mais toujours avec la tête qui tournait. C’était Kazue. Apparemment… Je ne devais pas bien tenir debout. Je ne le remarquais pas de moi-même, mais c’était évident puisque Kazue me porta ensuite sur son dos. Les yeux à demi-clos, j’aperçu le blanc de sa chemise agrémentée de tâches rouges sang… Mon sang… Ola ! Vu le gros nuage rouge que je vis, je devais avoir épongé ma tête sur lui sans m’en rendre compte !

- C'est même magnifique à voir Kao', aller assez je t'emmène à l'infirmerie sur place, pas d'objection ?

L’infirmerie ? Oh non ! La vielle va encore me réprimander à cause de ma maladresse ! Rien qu’à entendre « infirmerie », j’eu un tic, mes muscles se contractèrent, et sans le vouloir, mes bras et mes jambes se serrèrent comme si elles voulaient rester accroché à un arbre afin qu’on ne m’emmène pas dans ce lieu macabre… Problème, ce qui me fessait d’office d’arbre n’était pas un arbre mais Kazue. Or, c’était Kazue qui voulait m’emmener à l’infirmerie… Donc ce tic ne fit qu’empirer la situation.

- L’infirmerie ? Pourquoi aller à l’infirmerie ? Je vais très bien… Ou sinon, autant m’envoyer à la morgue, cela fera moins de trajet à faire… T_T

La sonnerie retentit brusquement. Une des cloches de l’école se trouvant sur le toit, et plus précisément tout juste au-dessus de notre tête, le bruit métallique qui résonne fut encore plus insupportable. Surtout que j’eu tout de suite un terrible mal de tête. Arg ! Mais changer ces vielles cloche pour une radio ! Vous rendrez tous les élèves joyeux si vous remplaciez ce cri strident de métal par le doux chant d’un hautbois ! Aie aie aie ! Mes pauvres oreilles ! Et en plus, avec mes bras agrippé au cou de Kazue, je ne pu évidement pas me boucher les oreilles… Quoi que… Même si j’avais eu les mains libres, je ne pense pas que je l’aurais pu… La douleur de mes bleus m’en aurait empêché.

- Hey, cela ne te gêne pas si on sèche le cours de sport ?

- Je suis dispensé de sport… A cause de… Mon anémie…

Cela peut paraître exagéré, mais j’étais vraiment dispensé de sport. Au début, lorsque je suis arrivé, pendant mon tout premier cours de sport dans un établissement scolaire… J’ai dû faire quelque frayeur au pauvre professeur de sport qui fut au bord de la crise cardiaque. Je passais plus mon temps à m’évanouir pour ensuite être transporter à l’infirmerie, qu’à faire du sport… Finalement, le prof principal a fini par capitulé et m’offrir un joli billet de dispense de sport à l’année. J’avais le droit de venir dans le gymnase ou sur le terrain de sport, c’est mieux que d’être à l’infirmerie avec la vielle chouette, mais le prof me menaçait de corvée de serviettes de sport puants de sueur si j’osais un seul instant faire quoi que ce soit qui me ferrais tomber dans les pommes…

Mais je n’avais vraiment pas envie d’aller à l’infirmerie ! Vivement que la vielle infirmière parte à la retraite pour que l’école engage une jolie gentille et jeune infirmière. Mais ce n’était pas pour demain. Cette infirmière fait tellement attention à sa santé qu’elle a encore assez de vitalité pour me faire la morale pendant des jours. Quant à l’année prochaine… Je ne serais sûrement plus à l’académie Nemis vu que je suis en dernière année.

Tandis que Kazue me portait sur son dos pour me transporter jusqu’à l’infirmerie, je remarquais une chose que je n’avais jamais remarqué auparavant… Et c’était le dos en question. Il était étrangement plus large et grand que je le pensais en le voyant face à lui. En fait, j’avais toujours trouvé Kazue d’une taille assez… Normal, voir même presque petit et gringalet pour un garçon… Si je ne me savais pas à moitié évanoui, et sûrement hallucinante à cause du choc à la tête, je dirais que ce dos n’est pas celui de Kazue. Or je sais très bien que c’est Kazue ! Je reconnaitrais son visage d’entre mille, je l’ai dit ! Afin d’être mieux installé sur son dos, et pour moins le gêner, je collai ma joue sur son dos. C’était chaud… Quoi que… La chaleur devait sûrement venir du sang tout fraîchement sortit de mon crâne et que la chemise de Kazue avait absorbé.


- Kazue, vu de dos, tu es plus grand que je ne le croyais… Et tu es plus fort aussi ! Je ne te croyais pas capable de me porter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyVen 11 Déc - 23:00

[ On s'invente une infirmerie sur le toit HAHA. J'ai la pur flemme de changé d'endroit pour poster XD ]

Ah bon sang, qu'est ce que l'horloge sonnait fort, mes oreilles n'arrêtent maintenant de bourdonner, j'entends des gros sifflement c'est vraiment désagréable quoi. On étaient bien pourtant éloignés de cette fichue grande tour ancienne, on entendait parfaitement le son de sa cloche et nous avons aussi l'honneur d'avoir une autre cloche sur le toit. Je ne pouvais bien évidemment pas me boucher les oreilles, mes mains étaient beaucoup trop occupés à tenir le "corps malade" alias Kao. Juste avant que la cloche sonnait, il me semblait bien que Kao' m'avait répondu, je n'ai eu le temps de bien écouter, en tout cas cela parle surement de l'infirmerie, j'en suis sure à cent pour cent. Lorsque les six coups de clochent se sont complètement arrêtés, j'avais aussi entendue que Kao' parlait de sa dispense de sport, j'avais complètement oublié, c'était vrai qu'elle ne venait rarement dans le terrain ou bien en cours de sport si je me souviens bien, par moment j'avais cru qu'elle séchait tout le temps les cours tellement qu'elle déteste courir ou bien faire de l'éducation physique. D'ailleurs, moi, je n'ai pas vraiment aimé le sport, je trouve ça vraiment désagréable de transpirer dans les tenues de sport et les trimballer pendant le reste du temps dans le sac, à force nos cahiers sont devenir presque tout jaunes, ou encore porter les anciens dossards de couleurs qui n'ont même pas encore étaient lavés, c'était ça le pire, la chose qui est juste bien dans tout cela, ce sont que toutes les nouvelles serviettes blanches sont lavés proprement à chaque début de cours, bien évidemment, à la fin il a fallu que celle ou celui qui n'a rien foutu les ramasses et les mettent dans le panier de lavage, c'était ça aussi un travail très pénible, bien évidemment je devais me forcer à jouer si je ne voulais pas être celui de la corvée, il était même voir HORS DE QUESTION. En revenant du sujet, Kao' avait bien l'air d'être mieux, je pense que le sang s'est arrêté de couler pour un petit moment mais elle a bien perdue du sang, elle devait être vraiment fatigué à force, c'est même la preuve, elle s'est même mise à l'aise sur mon dos et ma chemise à moitié rouge sang et blanc lys.

- Kazue, vu de dos, tu es plus grand que je ne le croyais… Et tu es plus fort aussi ! Je ne te croyais pas capable de me porter…

Euh là, je suppose que je ne peux rien ajouté mis à part qu'elle a beau être encore complètement réveillée elle me confonds toujours avec son Ex-petit ami, Kazue, ok ok, son ex d'après elle, il est surement un garçon bien sympa et compréhensif, mais à avoir qu'il est un garçon qui a surement du mal avec l'éducation sportif vu qu'elle prétend qu'il n'arriverait pas à soulever une fille de 50 kilos environ ou d'atteindre une taille plutôt correct pour les lycéens. Mais bon ce n'est pas mon problème, personne ne peut être pareil, juste que si mon physique est différent que celui là, elle devrait comme même savoir que je suis comme même Luke et pas Kazue ! Lui, qui est surement très bon en cours et qui a un peu du mal pour le sport, moi qui est véritablement fainéant pour les cours et mes notes sont à la limite "merdique" mais j'ai une taille convenable qui est proche des 1m80 et possède la force de porter une personne sur mon dos. C'est d'ailleurs très sympa de dire que je suis très grand et fort mais... par pitié qu'elle arrête de me confondre et de me comparer à son ancien petit ami, ce ne sont pas mes affaires personnel et Kao' essaye de me faire rentrer à l'intérieur alors que je n'ai rien fait du tout, à la fin je risque encore d'attraper des problèmes si Estelle me choppe, et j'en passe vraiment cette fois. Les cours allaient bientôt commençaient donc tout le monde étaient au repli pour rentrer dans les salles de classes, je pouvais traverser le couloir tranquillement sans que des personnes commencent à crier " au meurtre " si c'était le cas j'aurais poussé Kao' par dessus la grille de sécurité du toit mais bon. Je me dépêchais d'aller dans la salle d'infirmerie, comme je devais toquer à la porte et que mes deux bras sont prises, la seule chose à faire c'était de toquer avec mes pieds. Je leva le pied droit et cogna violemment la porte en bois, j'attendais quelques secondes, pas de réponse ? Je continuais encore une fois de cogner la porte mais encore plus fort, ah bon sang, cette infirmière prend trop de l'âge et n'a même plus de capacité auditive ou quoi ?! Je regardais dans la vitre de à côté pour jeter un coup d'oeil dans la salle, bien évidemment les rideaux sont fermés, les lumières de même et la porte est verrouillé, conclusion elle n'est pas là. Je ne vais pas comme même garder Kao' sur le dos, elle va finir par se vider entièrement de son sang avant qu'elle revienne, je me rapprochait de la fenêtre qui était tout opposé à la porte de la salle, je me baissa et posa délicatement Kao', j'essayais de la mettre contre le mur pour éviter qu'elle ne tombe, je la fixais pour voir si elle était encore consciente.

- La vieille n'est pas là. Tu veux rentrer chez toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyMar 15 Déc - 8:40

C’est étrange… Depuis tout à l’heure, Kazue ne me répondait pas lorsque je lui parlais. Il n’avait même pas daigné répondre à mon compliment ! Est-il en colère contre moi ? Qu’est-ce que j’ai bien dû faire…. ? Hum… Voyons…. Non… Je ne vois vraiment pas.

On arriva enfin devant l’infirmerie. Mais il semblait y avoir un problème… Kazue donna un coup de pied dans la porte qui me fit sursauter. Pourquoi avoir donné un coup de pied dans la porte ? Ce n’est pas poli… Quoi qu’avec cette infirmière… La politesse, on s’en serait volontiers passé… Ah oui ! Les deux mains de Kazue étaient trop occupées à me retenir sur son dos pour que je ne tombe pas, et donc il ne pouvait pas frapper à la porte normalement comme toute personne normale le ferrait ! Kazue jeta un coup d’œil vers la fenêtre de l’infirmerie : on ne voyait rien. Les rideaux avaient été tirés, empêchant quiconque de voir à l’intérieur. Finalement, Kazue me posa délicatement par terre. Il devait être fatigué de m’avoir porté du toit jusqu’à l’infirmerie. Heureusement qu’il fallait descendre les escaliers, et non les monter. Sinon… Il aurait fini par m’abandonné à mon sort et me laisser mourir dans les escaliers… Je rigole !


- La vieille n'est pas là. Tu veux rentrer chez toi ?

- Si je rentre à la maison sans mon diplôme de lycée, mon père ne me laissera jamais rentrer…

Inconsciemment, j’avais tout de suite pensé au « chez moi » de ma ville natale. C’était vrai que là-bas, mon père m’aurait tout de suite jeté à la rue en m’ordonnant de retourner au lycée si j’étais rentré… Je n’aurais même pas pu traverser l’entré du manoir des Shiragiku… Il me fallu quelque secondes pour capter que Kazue me parlait de mon « chez moi », le chez moi d’ici, que j’ai dans cette ville là, et non dans ma ville natale… Alors je me rectifiai aussi vite que j’ai pu après m’être rendue compte de mon erreur.

- Oh ! Je voulais dire… Oui oui, d’accord, Kazue. Je pense avoir le nécessaire chez moi pour panser mes blessures… Et dans le pire des cas, j’appellerais un médecin à domicile…

Je m’appuyais sur mes bras en tentant de me hisser afin de me relever toute seule. Mais avant même d’avoir pu décoller d’un centimètre, je me mise à repenser à un sujet que j’avais oublié quelque seconde plus tôt. Kazue ne me répondait plus… J’y ai repensé en voyant la veste de mon uniforme déchiré et tâché de sang, et mes jambes égratignés de partout que je n’avais pas remarquer plus tôt. Je me rappelle que Kazue avait toujours l’habitude de me dire de faire attention à longueur de journée. Suis-je si maladroite que cela ? Est-ce que Kazue est en colère après moi parce que je n’ai pas fait attention et que je me trouve maintenant blessé de partout… ? Ou bien… Est-ce que c’est à cause de… Alors que j’avais la tête baissé, à contemplé mes jambes, je levis soudainement la tête pour regarder Kazue droit dans les yeux, et ma main droite, d’un même mouvement, alla agripper machinalement le bout de bas de chemise de Kazue qui pendait. Puis, d’un air sérieux, mais plus inquiet qu’autre chose, je demandais lentement.

- Kazue… Est-ce que… Tu es en colère contre moi ? Est-ce que c’est à cause de… La Magicienne… ? Si c’est le cas, je suis vraiment désolé de ne pas t’avoir obéis… Je sais que tu n’aime ni la provocation, ni la manie que j’ai à toujours vouloir m’attirer des ennuis… Mais… Pour une raison qui m’est chère, je le devais. Alors… S’il te plaît… Je ne te demande pas d’aimer la Magicienne… Tu peux ne pas l’aimer… Tu peux la détester… Tu peux même haïr la Magicienne… Mais s’il te plaît… Ne me haïs pas, moi, Kaori Shiragiku, parce que je suis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyMer 23 Déc - 18:30

C'était pas tout cela mais, il faut vraiment dire que Kao' n'était pas du tout une plume, j'avais comme même du mal à la soulever lors des escaliers, et il faut dire que j'ai eu de la chance de l'avoir supporter juste qu'à devant la salle de l'infirmière, pendant que je laissais Kao' se reposer contre le mur, la seule chose que je pouvais faire, c'était de reprendre mon souffle, rah bon sang, ces escaliers ce n'étaient pas du tout mais vraiment pas du gâteau, la pension aurait au moins pensé à installer un ascenseur, ils sont bel et bien décorés les salles avec de magnifiques couleurs, tableaux, tapis etc... ce qui a surement du couter la peau des fesses mais concernant le matériel scolaire et les autres choses je n'ose même pas en parler, c'est presque pitoyable, mais bon je vais devoir encore rester ici pendant environ quelques mois et je pourrais enfin revenir dans ma ville natal, je pense que j'en ai deja marre de cette nouvelle routine, elle est un peu trop agité à mon gout puisque pratiquement tout le monde me considère à peu près comme un vieil homme qui reste planté sur un endroit pendant des heures entières sans bouger ou à dormir, oui oui je me reconnais, j'aime me reposer quelque part pendant des heures à rien faire je le confirme mais moi je me promène, je reste pas cloué sur une chaise pendant l'éternité comme même.

- Oh ! Je voulais dire… Oui oui, d’accord, Kazue. Je pense avoir le nécessaire chez moi pour panser mes blessures… Et dans le pire des cas, j’appellerais un médecin à domicile…

Je commence un tout petit peu d'être vexé là. Kao' me considérait encore comme son fameux chéri, Kazue, cela fait comme un bout de temps qu'elle ne sait même pas rendue compte que j'étais LUKE ! Luke Cambell. Si elle continue comme ça je pourrais lui verser un gros seau d'eau sur sa figure pour qu'elle se réveille ou même lui donner une part de mon sang pour qu'elle reprenne ses esprits mais par pitié ! J'en ai marre d'être quelqu'un que je le suis pas, c'est vraiment affreux ça, j'étais même pressé que la vieille revienne vite, je tournais la tête partout pour observer si il y avait une trace de silhouette quelque part, si ce n'était pas le cas je vais devoir au moins la soigner avec sa trousse de secours qu'elle avait dans son "sac à tout ranger", je continuais n'empêche de regarder l'horizon, juste qu'a que je remarque qu'un léger poids se tenait sur ma chemise tâché de rouge, je baissa la tête et c'était tout simplement Kao', qui avait une tête assez... triste ou inquiète, un truc du genre, elle s'est mise à parler d'un ton assez doux.

- Kazue… Est-ce que… Tu es en colère contre moi ? Est-ce que c’est à cause de… La Magicienne… ? Si c’est le cas, je suis vraiment désolé de ne pas t’avoir obéis… Je sais que tu n’aime ni la provocation, ni la manie que j’ai à toujours vouloir m’attirer des ennuis… Mais… Pour une raison qui m’est chère, je le devais. Alors… S’il te plaît… Je ne te demande pas d’aimer la Magicienne… Tu peux ne pas l’aimer… Tu peux la détester… Tu peux même haïr la Magicienne… Mais s’il te plaît… Ne me haïs pas, moi, Kaori Shiragiku, parce que je suis…

Je suis encore en train de rêver là, je ne comprenais absolument pas les mots qu'avait prononcé Kao' tout comme "la magicienne" ou "obéir" un truc du genre, et là, j'avais vraiment compris qu'elle me cachait un truc et cette petite cachoterie m'a encore plus vexé, Kao' a toujours était une fille ouverte avec moi, elle me parlait de tout sauf de ÇA ! Ok ok je ne lui ait pas raconté ma vie amoureuse mais je lui ais comme même avoué, c'est deja ça, et maintenant j'aimerais aussi savoir ce qu'elle mijote derrière mon dos, et je m'apercevais qu'elle ne s'est toujours pas réveillé de son rêve, j'en avais trop marre d'être nommé Kazue moi, je vais peut-être devoir la réveiller, je m'assis devant Kao' tout en touchant son front pour voir si elle n'avait pas de la fièvre, sa température était un tout petit plus haut que le mien mais ce n'est pas cela qui va la rendre complètement à l'Ouest. Je pris son sac et sortie sa trousse de secours, il y avait un long rouleau de bandage blanc, et du désinfectant, sa serait peut-être pratique, je commençais à désinfecter sa blessure au front, pour éviter que ses cheveux prenne aussi du sang, je n'avais pas vraiment le choix de détacher mon chouchou, je l'enlevais et attachait ses cheveux en queue de cheval, c'est que maintenant que je me retrouve avec les cheveux détachés, et comme ils sont plutôt longs, je peux dire que cela me gênera pour le reste de la journée, enfin, je finissais à cicatriser sa blessure avec le bandage tout en l'enroulant autour de sa tête, puis fini. Maintenant je devrais peut-être signaler un prof pour la ramener chez elle puisque l'infirmière n'était pas encore rentrée, je me tenais face à face à Kao' et par pur réflexe, je lui tirais encore une fois les joues, histoire de la réveiller.

- Toi tu me cache quelque chose, tu me raconteras tout cela après que tu sois rentré. Ne pense pas que je vais te lâcher de sitôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyDim 17 Jan - 11:42

    Avant que je ne termine ma phrase… Il fallait dire que j’avais tellement misé sur le suspense qu’un coureur aurait pu terminer son marathon en attendant… Qu’est-ce que je disais… ? Ah oui ! Avant que je ne termine ma phrase, Kazue s’était assit devant moi puis mit sa main sur mon front. Ensuite, il prit mon sac (tient ! Je n’avais pas remarqué qu’en plus de me porter, il avait réussit à le prendre !) et en sortit ma boîte de premier secours. Depuis quand connait-il aussi bien mon sac ? Il savait parfaitement que j’avais une trousse de secours dans mon sac, et il trouva très facilement où était placé le rouleau de bande de tissue, les pansements et le désinfectant, comme s’il avait déjà eu droit à une visite guidé des profondeurs de mon sac. Je ne me souviens pourtant pas lui avoir sortit sous le nez ma boîte de premier secours ! Il continua, nettoya et désinfecta ma plaie sur la tête. Par la suite, je n’arrivais plus à comprendre ce que je voyais. Kazue a des cheveux légèrement long, qui s’arrête à sa nuque, mais il ne s’attache jamais les cheveux, je crois. Et à l’instant, il avait bien les cheveux déjà détachés… Alors… D’où sort ce chouchou qu’il fit apparaître de derrière sa tête ? Kazue s’est mit à la magie aussi? Tandis que je restais sans mot à réfléchir sur la provenance de ce chouchou, Kazue entreprit de m’attacher des cheveux… Et je dois dire que c’était raté. Tout d’abord, s’il voulait que mes cheveux soient attaché, il aurait pu juste me donner le chouchou et me dire de me les attachés, ça aurait été plus pratique. Et puis… Vu où il se trouvait lorsqu’il commença à m’attacher les cheveux, c'est-à-dire en face de moi, il n’était pas très bien placé. A présent, j’avais une queue de cheval tordue, qui se trouvait trop à droite, et qui ne retenait pas la totalité de mes cheveux. D’ailleurs, à peine avait-il finit que quelque mèches commencèrent à tomber. Voir les talents de coiffeur de Kazue me fit sourire. Non non, ce n’était pas un sourire moqueur ! Je trouvais ça juste mignon de voir son air très sérieux pendant qu’il s’occupait de moi, même lorsqu’il rata ma coiffe. Sans se soucier de mes mèches qui tentaient de s’évader de l’étreinte du chouchou, Kazue prit les bandages et m’enroula la tête avec. Ma blessure devait être sérieusement inquiétante. La douleur à ma tête était passé, et je ne ressentais qu’un léger picotement et une migraine, si on ne comptait pas les quelque (nombreux) bleus et égratignures que j’avais, mais ça ce n’était rien. Dans ma ville natale, il m’est déjà arrivé de voir les hommes de mon père revenir à la maison principale du clan dans un état… Bien bien bien au combien bien pire que le mien.

    Je m’étais mise à repenser à de vieux souvenir de ma ville natale lorsque je fus surprise de sentir deux grandes mains qui me tiraient les joues. Aïe ! Mais c’est pas du latex ! T_T


    - Toi tu me cache quelque chose, tu me raconteras tout cela après que tu sois rentré. Ne pense pas que je vais te lâcher de sitôt


    Hein ? Mais de quoi Kazue parle ? Quelque chose que je lui cache ? Mais quoi ? On se connait depuis tellement longtemps qu’il sait tout de… Sauf… Non, c’est impossible. Comment saurait-il que je lui cache cela ? Il ne sait rien à ce sujet. Même mon père ne sait rien. Ce jour là, il n’y avait personne, aucun témoin, juste moi. Alors comment pourrait-il savoir que je lui cache quelque chose ? Ah moins que quelqu’un lui aurait dit ça… Mais qui ? Un des hommes de mains du clan ? Non, ces crétins ne trouveraient même pas du sable dans un désert. Le bras droit de mon père ? Sûrement. Je lui en ait fait voir de toute les couleurs, faire ça aurait été l’occasion rêvé pour lui de se venger. Mais si mon père le savait, il ne l’aurait pas laissé faire… Mon père… Mais oui, lui ! Ca lui ressemblerait bien. Et puis il a tous les moyens nécessaires pour cela… Mais comment mon père l’a-t-il découvert ? Aurait-il fait des recherches et déduit cela ? Arg ! C’est trop compliqué, et ça me donne encore plus mal au crâne. Ma tête surchauffe et je sens le sang me monté à la tête. Par réflexe, je plonge mon visage dans mes mains, comme si cela aurait pu empêcher ma tête d’exploser.

    - Comment… Sais-tu… Que…

    - Hé ! Vous deux ! Que faites vous dans les couloirs à cette heure ci ? Vous devriez être en cours ! Hi ! Mais vous êtes en sang !

    Au bout du couloir, un professeur venait d’apparaître. Lorsqu’il nous vit Kazue et moi, il nous appela et commença à se rapproché pour nous sermonner. Mais lorsqu’il fut assez près pour nous voir, il se mit à crier. Apparemment, il venait de remarquer que la chemise rouge de Kazue était en fait une chemise blanche… Très tâché. Je fis un effort pour surmonté la douleur dû à ma soudaine poussé de fièvre, afin de regarder qui était ce prof entre les doigts de mes mains. Hiii ! Prise de panique, toujours en position assise, je me cachai derrière le dos de Kazue, comme si cela aurai pu me cacher.

    - Hii ! C’est mon prof principal ! Il va encore me gronder pour avoir dormit en cours aujourd’hui ! >_<

    HRP: Tu peux faire interagir le prof si tu veux ^^ Et désolé pour le retard u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Cambell
STUDENT.
STUDENT.
Luke Cambell

« sexe : Masculin
« messages : 112
« humeur : Happy.

character.
« âge/classe : 17 ans. Troisième année.
« arme : Katana
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyMer 27 Jan - 22:02

Il fallait vraiment dire que Kao' tenait le record mondial de la fille la plus... dans la lune ? Euh non... J'aurais plutôt dit galaxie. J'ai beau lui tirée les joues juste qu'a qu'elles deviennent rouges, elle pense toujours que je suis son ex petit ami. Je ne pouvais qu'attendre la réponse de Kao' pour voir si elle est encore dans son rêve ou bien dans la vie réelle.

- Comment… Sais-tu… Que…

-Hé ! Vous deux ! Que faites vous dans les couloirs à cette heure ci ? Vous devriez être en cours ! Hi ! Mais vous êtes en sang !

... Cette voix ! Je l'a connais sur dix milles et cette magnifique intonation aussi, je tourna la tête et bingo ! Il a bien fallu que je tombe sur mon professeur principal, lui qui ne m'aime pas vraiment je pense que je vais avoir un sale quart d'heure. Pourquoi exactement ? Deux élèves qui trainent dans un couloir seuls au lieu d'être en cours, une fille à moitié "buté" et fiévreuse en compagnie d'un garçon, MOI, qui porte une chemise qui était censée être blanche lys et se retrouve sous un rouge rang horriblement moche. H-hé... Je parie sur dix milles que cet e****** [ Luttons contre les propos injurieux sur les professeurs ! \O/ ] pense que je suis maintenant un agresseur ou un meurtrier. C'est vraiment pas bon du tout, je me leva immédiatement pour tout lui expliquer. C'est juste au même moment que Kao' s'est vite cacher derrière mon dos, j-je pense que je vais devoir dissoudre ce malentendu par moi même, je pense que je ne vais pas pouvoir faire grand chose, lui qui ne me croit presque jamais.

- Hii ! C’est mon prof principal ! Il va encore me gronder pour avoir dormit en cours aujourd’hui !

Je pense qu'il faudra aussi vite l'emmener chez elle, elle commence sérieusement à faire peur et n'arrange rien, le prof écoute tout ! Elle me donne encore plus de boulot ! Bon sang, comment j'ai fais pour en arriver là ? J'ai juste voulu déjeuner tranquillement sur le balcon, englouti à moitié un déjeuner extrêmement sucrée et aider Kao' à l'emmener dans l'infirmerie. Cette journée est décidément affreuse. Je m'avança de quelques pas pour commencer à lui expliquer mais cet idiot de professeur a tellement prit peur qu'il a poussé un cri tellement strident que soudainement, tout les élèves et professeur sont venus voir... E-ET comment je fais pour régler à ÇA moi ? Je m'approcha encore plus du professeur pour essayer de tout régler mais il a bien fallu que deux des élèves m'attrape par les bras, je ne peux évidemment pas bouger même en me débattant.

- HEY ! Je n'ai rien fait lâchez moi !

Il faut vraiment dire que je suis dans un grand et sale pétrin, je ne pouvais évidemment pas les frapper, j'aurais encore empirer ma situation, il fallait absolument que je parle à ce fichu prof, il va bientôt partir et je ne compte pas rester le garçon le plus déteste du lycée, c'est assez, on va réellement me prendre pour un meurtrier !

[ Post minable, je suis vraiment à court d'inspiration après le Brevet blanc, surtout que j'ai tout donner dans la rédaction ;_; ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Shiragiku
× CHESS.
× CHESS.
Kaori Shiragiku

« sexe : Féminin
« âge : 26
« messages : 188
« humeur : J'veux jouer! ♥

character.
« âge/classe : 17 ans ; 3ème année
« arme : Aiguilles spéciales ; boules explosives, fumigènes ou à étincelles
« votre opinion sur Chess & Shell :
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] EmptyVen 19 Fév - 2:49



    Mais qu’est-ce qui se passe… ? J’ai beau réfléchir, essayer d’analyser la situation dans tout les sens… Je me concentre du mieux que je peux avec ma tête qui tourne, je fais voyager mes yeux du professeur, des autres élèves qui viennent de débarqué, et de Kazue… Mais vraiment, je n’arrive pas du tout à savoir… COMMENT ON EN EST ARRIVE A LA ??!!!

    Voyons… Que s’était-il passé au juste ? Ah oui ! Kazue m’avait porté jusqu’à l’infirmerie pour me soigner… Mais comme l’infirmière n’était pas là, on a dû rester planter devant la porte… Kazue a sembler savoir un de mes pires secret, et alors que je voulais lui demander des explications, mon professeurs principale est apparu… Et il a crié. Mais quel idiot ! Quelle idée de crié aussi fort en plein pendant les heures de cours ? En plus, il n’a pas honte ? C’était un véritable cri de jeune femme horrifié. Et puis, pourquoi est-ce qu’il criait comme ça ? Son cri était si strident que cela a ravivé la douleur de la tête… Aie aie aie… Ma pauvre tête Je fermis les yeux un instant et je vacillai à cause de la douleur. Je me rattrapai de justesse en m’appuyant à un mur, et j’essayai tant bien que mal de rouvrir les yeux… Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Pendant les quelques secondes où j’avais fermé les yeux, une horde d’élèves et de professeurs, alertés par le cri de l’autre femmelette, avait rempli le couloir, et deux d’entre eux retenaient Kazue comme si c’était un criminel. Mais qu’est-ce qu’ils font ?!


    - Hé ! Mais qu’est-ce que vous faites ? Ne touchez pas à Kazue !

    Peut-être était-ce dû à mon mal de tête, peut-être était-ce dû à ma fièvre… Je n’en sais rien, mais je perdis mon calme. Pendant les quelques secondes qui suivirent, je n’étais plus la timide et maladroite lycéenne Kaori Shiragiku, mais la violente héritière du clan Shiragiku. Quelques pas vers Kazue… De mes doigts, une pression… Deux pressions… A des points précis… Et les deux élèves qui retenaient Kazue tombèrent par terre en se tordant de douleur, immobilisés. Parmi les autres élèves qui étaient restés pétrifiés de surprise face aux évènements, quartes reprirent leurs esprits et s’approchèrent pour tenter je-ne-sais-quoi… Peut-être de me clamer… Bande d’ignorant. Rapidement… En un coup de vent… Une pression… Deux pressions… Trois pressions… Quatre pressions… Et tout comme leurs camarades, ils tombèrent à terre, incapables de se relevé. Je me tournais vers les autres élèves et professeurs qui avaient jugé préférable de rester en retrait, sage décision, et comme sur un air de défis, je leur lançais :

    - Si vous touchez encore à un seul cheveu de Kazue, la prochaine fois que vous serrez sur mon chemin, vous irez nourrir les requins dans le baie de Tokyo !

    Ce n’est qu’après avoir lancé ma menace que je me calmai… Enfin, façon de dire. La douleur à ma tête se fit plus vive, je sentis la transpiration couler le long de mes joues, et, n’y tenant plus… Mes yeux se fermèrent, je sentis mon corps s’alourdir, mes jambes cédèrent… Et je plongeais dans les ténèbres…



[HRP : Tu l’as comprit, ou non… Kaori vient de s’évanouir. Après ton prochain poste, je pense qu’on devrait changer de sujet dans un autre lieu… Je te laisse te débrouiller avec les élèves et les professeurs après ça ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty
MessageSujet: Re: &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]   &. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
&. Déjeuner en hauteur ? [ PV Kaori Shiragiku ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un scénario décortiqué : Soleil Bleu sur Night City...
» [Recherche] Lethaline glouragan et autres babioles
» Co-voiturage Vitry et déjeuner d'avant course

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ READY ? the game begins... :: « Nemis Academy. :: « THE ROOF ;-
Sauter vers: